La fameuse nuit – Epopée solognote et contes du Berry


Berry-2

« Autrefois, il y eut une fameuse nuit. C’était la pleine lune d’Avril, la Dame Blanche était prise dans les hordes venteuses venues de l’Ouest. Le Corniaud marchait la tête en l’air, le nez plissé, poussant de petits cris. Lui qui courait le bois c’était le fou, le simple du village, l’éponge de la lune. On l’appelait Corniaud car il portait de petites cornes invisibles. Cette fameuse nuit, il meuglait dans le vent, braillant à la lune en suivant le vallon, là où l’eau avait jailli…

Il dépassa la masure du René sans la voir. La cabane du Cardeux était dans la tourmente : l’eau ruisselait partout, la boue jaillissait des profondeurs. L’ombre du Corniaud et l’énorme bosse du vallon ne faisaient plus qu’un.

Ainsi commença la fameuse nuit. Où sont passés les bardes et les trouvères pour chanter nos héros ? Y a t’il encore un ménétrier pour faire danser son violon sur La geste du Corniaud et du Cardeux ? Il faut tout faire ici ! Vous qui m’écoutez, si vous pensez qu’il faut ramer jusqu’à l’île de Pâques pour être décoiffés par les grandes images, apprenez ce que fut la Sologne : une Grèce authentique où notre Orphée était fait de deux moitiés de robustes solognots : un corniaud et un cardeux dans un même homme, qu’on appellera Loïc. »

Avec cette épopée solognote digne de la Grèce antique, Patrick Fischmann et Dominique Forges nous plongent dans l’imaginaire fécond et méconnu du Pays Fort. La deuxième histoire, La barque, verra la Loire servir de passage vers l’autre monde. Enfin, la Fille Chauve-souris et Le gîte aux loups nous emporteront dans la poésie et les images cocasses.

Cornes et Muses

Accompagné par Dominique Forges, compositeur et musicien traditionnel,

Patrick Fischmann tisse la trame de ses contes et de ses chansons sur la musique même des paysages, ces bourdons, ces timbres et ces harmoniques créés spécialement pour LA FAMEUSE NUIT.

Conte, chant, vielles soprane et basse, violon, pinet, flûte, tambour, guitare et concertina.

 » Ecoutez bien, gens de Sologne, tandis que vous dormiez, la sauvageonne était de retour et le tertre reprenait sa place dans ce monde ! « 

251724_124631037619475_100002177381228_198410_635825_n

 » Il alla ouvrir. Une beauté de l’autre monde était sur le seuil. René la reconnut, l’ayant vue à Sainte-Montaine un soir qui nettoyait la Belle fontaine du pesant va et vient des hommes. « 307653_266781676693225_100000841830651_751344_88241307_n


A propos de Fischmann

Conteur, musicien, chanteur, Patrick Fischmann est avant tout un passeur d'émotion et d'espérance, fidèle à une poétique de métamorphose. Il tente de réanimer la fonction de troubadour moderne, à la fois dans son temps et hors du temps, des modes et des cases. Après des années de chanson et conte en solo, ainsi qu'une riche expérience au sein de la Cie Musicalix, il créé la Cie des Muses Do Ré, puis le Théâtre du Vivant. Passionné par le dialogue interculturel, il aime aussi être là où les propositions sont rares (maison d'arrêt, quartiers sensibles, publics étrangers, handicapés, entreprises). Spectacles de contes et musique : Voyage chamane avec Pascal Fauliot / Le coeur de l'arbre, solo / Tate-Topa, contes amérindiens, solo / Anhépi wi, contes et chants de guérison des peuples nomades, solo / Folle sagesses et sages folies, veillée, solo / Pachamama les voix de la Terre avec Catalina Pineda et Ivan Chanatasig / Le chemin des étoiles, solo / Stages de conte, voix et chant. Discographie Il enregistre huit contes musicaux La tortue qui était le monde, Le secret de l'arbre aux fées, Tiflamme et la pierre bleue, La légende de l'arbre noueux, Le Conseil des tisserands, Le compagnon bleu, Le chant des Sources, Le grand Voyage de Goëlin et cinq albums de chanson La Fredonne, Fais pas l'anglaise, L'homme qui était un arbre, Le tournesol et la tisserande, Nouveaux rêves Bibliographie Participe aux "Contes et légendes de la sologne", "Contes et légendes du Berry", édités par CLIO-Royer, publie "Mythologie de la Sologne" et "Contes du chant, de la Musique et de la Danse" aux Editions Royer, ainsi que 2 romans : "Les treize jours de l'aube" et "Le Présent du Monde" chez Cavalier Vert En 2009 " Contes des sages chamanes", co-écrit avec Pascal Fauliot, au Seuil , "Contes des sages nomades" en solo et "Contes des sages Peaux rouges" avec Pascal Fauliot, au Seuil / En nov. 2010, "Contes des sages qui lisent dans les étoiles"/ Avril 2011, "Contes des sages de la Sologne et du Berry" et avec Pascal Fauliot "Contes des sages jardiniers" au Seuil

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 84 = 85