« L’autre moitié de soi » de Brit Bennett


Un livre éblouissant de la romancière afro-américaine Brit Bennett sur la lutte des classes dans la Louisiane des années 60, ou comment sur deux générations, des femmes suivent ou s’extirpent des sillons creusés par un déterminisme social et racial séculaire.
Deux sœurs jumelles Stella et Desiree, dont les parcours différents voire opposés nous font aborder des problématiques universelles telles que l’émancipation de sa condition, de sa famille, de son histoire, de sa culture. L’amour de la romancière pour ses personnages les rend d’autant plus attachants que leur destin relève à la fois d’une quête identitaire aux prises avec le besoin d’être reconnues et acceptées, et un élan vers l’inconnu, seul chemin à prendre pour se réinventer.
L’autre moitié de soi, éditions Autrement, 2020, trad. de l’américain par Karine Lalechère – 477 p.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 64 = 74