Le Berry en 1698 et en 136 pages 3


Ex-libris de Louis Alexandre Gitton du Plessis

Ex-libris de Louis Alexandre Gitton du Plessis

 

 

Les Archives départementales du Cher ont acquis dans le commerce du livre ancien un manuscrit de 136 pages bien connu des historiens : le « mémoire pour l’instruction du duc de Bourgogne » consacré à la province du Berry rédigé en 1698 par Louis François Dey de Séraucourt.

Il s’agit d’un ouvrage de commande : le précepteur du duc de Bourgogne, petit fils de Louis XIV, héritier présomptif du trône en deuxième ligne, avait demandé à tous les intendants d’adresser à son élève une description de leur province. Le plan type proposait d’aborder la géographie, l’histoire, l’économie, l’organisation administrative, fiscale, religieuse et nobiliaire. Pour le Berry, le rapport a été dressé par Louis François Dey de Séraucourt, intendant de 1682 à 1699. Tous les habitants de Bourges connaissent le nom de ce grand commis de l’Etat qui est resté attaché à la place aménagée sous son impulsion à la fin du XVIIe siècle, aujourd’hui le plus grand parking gratuit proche du centre ville.

Mémoire manuscrit sur la généralité de Bourges, par Dey de Séraucourt, déc 1698. AD du Cher, J 2699

Mémoire manuscrit sur la généralité de Bourges par Dey de Séraucourt, 1698. Il est ici question du vignoble de Sancerre. AD du Cher, J 2699

Originaire de Champagne comme son protecteur Colbert, Dey de Séraucourt, dresse un tableau peu flatteur de sa province d’adoption : « un territoire ingrat mal cultivé », une économie peu dynamique, un éloignement des grandes voies de communication, en dehors de la Loire ; l’âge d’or du duc Jean, de Jacques Cœur et de Marguerite de Navarre paraît bien loin !

 Le manuscrit des Archives départementales a appartenu au XIXe siècle au célèbre bibliophile de Blois Louis Alexandre Gitton du Plessis dont l’ex-libris orne la page de garde. La reliure a été fortement restaurée. De nombreuses autres copies sont conservées dans des bibliothèques parisiennes ou en province. La bibliothèque municipale de Bourges en possède un exemplaire. Le Mémoire a été publié par Claude Michaud, professeur d’histoire à la Sorbonne, avec un apparat critique très utile en 2001.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2

3 commentaires sur “Le Berry en 1698 et en 136 pages

  • rodier

    en réalité la famille Dey est originaire de Y, commune de la somme qui a la particularité d’être le plus concis toponyme de France. c’est pour cela qu’ils s’appelèrent « DEY ». ils étaient entre autres seigneurs de notre fief de Séraucourt. des parenst de Louis furent échevins à st-Quentin, archevêques à Reims, d’où la proximité avec Colbert. ils furent seigneurs ici du 16 au 18ème siècle.
    je recherche tout élément se rapportant à notre village et à cette famille; notamment nous ignorons ce qu’ils devinrent à la révolution et après?
    Auriez vous un portrait de Louis Dey ou de ses parents??

    merci de vos infos.

    Nous vous présentons nos meilleurs voeux pour 2014

    Cordialement,

    M. &t Mme Alain & Jocelyne RODIER