Le club des incorrigibles optimistes


club Le Club des incorrigibles optimistes

de Jean-Michel Guenassia

149 pages lues le premier soir…

Que de souvenirs  personnels : Sartre, Kessel, le baby- foot, les échecs, mes racines slaves, le quartier latin…

L’Histoire :  les années soixante, les évènements d’Algérie…

Le tout écrit dans un style particulier : flash-back, diverses histoires dans un désordre bien travaillé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 41 = 49