Le Coeur Cousu


Ce livre de Carole Martinez est très discrètement paru chez Gallimard en janvier 2007.

La première fois que j’en ai entendu parlé, c’était à la DLP lors d’un stage intitulé « lecture à voix haute ». Nous devions apporter un extrait de livre de notre choix pour nous exercer lors d’un atelier.

C’est ainsi que j’ai découvert le personnage de Frasquita Carasco, l’héroïne du « coeur cousu ».
C’est plus d’un an plus tard que nous en faisons l’acquisition à la bibliothèque dans son format de poche chez folio.
Mais revenons à Frasquita, cette femme qui, jouée et perdue par son époux lors d’un combat de coqs va fuir son village, tirant derrière elle un charrette où s’entassent ses quatre enfants en bas âge.

Ce qui avait alors commencé comme un fabuleux conte se transforme en roman picaresque.
L’unité du roman réside dans son univers poétique : une Espagne profonde du début du XIXème siècle, baignée de superstitions.

Mais l’histoire de ce coeur cousu c’est encore celle d’une boîte qui se transmet de mères en filles et révèle à celles qui pendant neuf mois l’auront gardée près d’elles sans l’ouvrir, le don qui va transformer leur existence.

Si vous avez aimé « Chocolat amer » de Laura Esquivel (adapté au cinéma sous le titre « les épices de la passion ») vous aimerez ce livre où le merveilleux « n’est jamais forcé [et] s’inscrit naturellement dans le cycle de vie ».


A propos de stephanie devoize

Bénévole puis contractuelle à la bibliothèque municipale Jean-Paul Roussillot de la Guerche Sur L'Aubois en juin 2006, je suis titularisée sur ce poste en septembre 2007. En septembre 2009 je change de lieu d'exercice et intègre une nouvelle équipe à la bibliothèque de Sancoins.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 4 = 6

0 commentaires sur “Le Coeur Cousu

  • genevieve jolivet

    Eh bien, toi alors, tu as le don de nous faire découvrir des oeuvres rares.mon lien Je suppose que nous aurons le plaisir de le regarder ce soir au Comité de Lecture. A ce soir, donc.
    Je tente d’établir un lien???
    merci pour la découverte.

  • genevieve jolivet

    Une bonne soirée autour des livres et des lectrices; c’était très riche: chacune ayant sa manière très particulière de nous présenter ses coups de coeur. Les morceaux choisis étaient très plaisants à entendre.

    Et ce « coeur cousu » m’a particulièrement émerveillée. L’illustration de la couverure évoque déjà par elle-même les merveilles d’un riche coffre à couture et le rêve de toutes ses possibilités créatrices.

    Merci de m’avoir fait participer à votre comité.