Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =

Commentaire sur “Le Franciscain de Bourges

  • lilibib

    Je n’ai pas pu revoir ce film mais il est dans ma mémoire. A sa sortie nos parents nous ont emmené le voir. Ma mère qui habitait Bourges pendant l’occupation allemande nous avait parlé du Franciscain, et de toutes ces personnes ordinaires, de tous les jours, qu’elle connaissait, étant Berruyère, travaillant à côté de la cathédrale, D’ailleurs, nés dans les années 50, toute notre enfance s’est construite à la suite de ces années, abreuvée des souvenirs qui n’étaient pas encore des souvenirs. Et d’ailleurs, maintenant le sont-ils? tant les tragédies ne s’oublient jamais, ni les gens qui vous ont fait du bien non plus.
    Que l’histoire du Franciscain repose aux Archives et sur les cicatrices des souffrances, comme un baume et aussi une reconnaissance.