Le lièvre de Vatanen, Arto Paasilinna


C’est l’histoire d’un retour à la vie simple, rudimentaire, sans artifice aucun. Dans ce livre, il n’y a pas réellement d’intrigue, ou tout du moins de suspens. On suit simplement l’itinéraire d’un changement de vie. Un changement radical !

Ce changement de direction dans la vie du protagoniste, Vatanen, un journaliste reconnu d’Helsinki, se produit lorsqu’en rentrant d’un reportage, sa voiture percute un lièvre. Vatanen s’arrête alors pour aller secourir l’animal blessé qui s’est enfui dans la forêt. Dès cet instant, Vatanen quitte sa vie pour s’en construire une nouvelle. Il laisse son métier, sa femme et tout le reste à Helsinki et se laisse porter auprès du lièvre, dans une nouvelle vie sans confort, avec le minimum dont il a besoin, mais visiblement tout ce qui lui suffit pour vivre mieux. On suit alors leur progression à travers la Finlande, leurs rencontres, leurs mésaventures.

Il apparaît au travers de ce livre une sorte de défense de la vie animale, en tout cas, il m’a paru que c’était le « fond » du roman. D’ailleurs, sans qu’il soit omniprésent dans le récit, on s’attache énormément à ce petit lièvre que Vatanen soigne et nourrit. Certaines scènes animales sont touchantes, d’autres retournent l’estomac ! Dans d’autres scènes encore, le ridicule du comportement humain, envers ses congénères (qu’il soit à deux ou quatre pattes) est frappant. Certains chapitres en particulier nous montrent bien la dureté, la méchanceté des Hommes, et ce dans tous les domaines, animalier ou non !

Il y a aussi dans ce roman un gros pan sur la nature. Lors de cette lecture, on voit Vatanen s’inscrire, ou se réinscrire dans la vie sauvage, dans la chaîne alimentaire. La nature est décrite aussi bien pour son côté positif, sa beauté, que pour son côté cruel et sa dangerosité. Ce livre est pour ainsi dire, dépaysant !

L’histoire donne l’impression d’être écrite, racontée, telle qu’elle est. Il n’y a aucun superflu dans le récit, juste ce qu’il faut pour comprendre. A certains moments, on a même l’impression d’être aux côtés du journaliste et de son lièvre. Aussi, tout s’enchaîne très rapidement, on ne s’attarde pas sur les descriptions. On passe d’une aventure à l’autre (et il y en a un paquet !) assez vite. Le récit est très rythmé, très rapide mais également très complet. Malgré l’absence de suspens, on ne reste pas sur notre faim. On laisse le livre après la dernière phrase et on a le sentiment que tout nous a été dit !

L’écoute de ce livre audio est vraiment appréciable, c’est une jolie lecture avec laquelle on passe un bon moment !

Vous pouvez dès à présent le réserver sur le portail de la Médiathèque Départementale : ici !

Le lièvre de Vatanen, Arto Paasilinna

Collection Ecoutez Lire, Gallimard

Livre audio paru en septembre 2016 (Première édition française papier en 1989)

Article précédemment écrit pour le blog Carnet Lithé

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 − = 81