« Le livre de Dina » Herbjørg Wassmo. Edition Gaïa. Nouvelle édition Janvier 2013.


livredinane_hd« Le livre de Dina » Herbjørg Wassmo. Edition Gaïa. Nouvelle édition Janvier 2013.
1840, au nord de la Norvège dans un univers froid, une nature hostile, vertigineuse, Dina grandit seule, délaissée par son père après avoir provoqué la mort de sa mère.
Dina se construit malgré tout, acquièrt une indépendance farouche. C’est ce personnage atypique, ce portrait de femme forte, intransigeante, dure, sauvage que l’on suit tout au long de ce récit.
C’est aussi l’histoire de ce fjord isolé pendant les longues périodes hivernales que l’on atteint uniquement par bateau. Comptoir de pêche où la vie s’organise autour du commerce du poisson.
Cette héroîne, brutale associale, sera guidée un temps par son précepteur attentif qui découvre en elle un talent de musicienne. Ce précepteur lui enseignera la musique, lui apprendra à jouer du violoncelle et la sortira peu à peu de son mutisme consécutif à la mort de sa mère.
Mais Dina restera hantée par ce deuil involontaire, ainsi que par celui de son époux qu’elle a précipité dans un ravin alors qu’il était blessé.
Ces deux personnages rythment le récit de leurs apparitions rémanentes créant un univers parfois hypnotique et irréel.
Les monologues intérieurs de Dina participent aussi de cette étrangeté.
Vaste fresque familiale où Dina prend peu à peu les rênes de la maison, devenant une femme d’affaire, dans une société ou les femmes n’étaient que responsables de la maison
Jusqu ‘à la fin, ce personnage reste mystérieux, presque inatteignable.
Mais les talents de conteuse de l’auteure nous entraîne dans cette épopée
glaciale et tragique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 1 =