Le Maniement des Larmes, Vendredi 18 Mars 20h30 à Saint Martin d’Auxigny


Cie Un pas de côté, Le Maniement des Larmes
Théâtre documentaire

Vendredi 18 mars, 20h30
Salle des fêtes de Saint Martin d’Auxigny
Entrée : 12€ / 8€ (adhérents Le Carroi, sans emploi, étudiants)
Infos et réservations : contact@lecarroi.fr / 06 63 77 69 13
www.lecarroi.fr

Dernier volet de la trilogie «bleu-blanc-rouge» : Après «Elf, la pompe Afrique» et «Avenir Radieux, une fission française».

Le Carroi aborde parfois des thèmes historiques ou de société, convaincu que la culture doit aussi donner des clés de lecture sur des sujets tabous ou complexes. Nous poursuivons cette série (après « Avenir Radieux… » – Vasselay – 2012), qui lie qualité théâtrale et enquête documentaire fouillée sur le thème brulant du commerce de l’armement.

http://www.unpasdecote.org/les-spectacles-2/rouge/revue-de-presse/
Cassandre – Horschamps
Avec Le Maniement des larmes, Nicolas Lambert clôt sa brillante et terrifiante trilogie politique et théâtrale, « Bleu-Blanc-Rouge ». Dans ce dernier volet, Lambert explore les relations incestueuses entre exportations d’armes, nucléaire et financement de campagnes électorales de la droite « républicaine ». Une plongée dans ce que le reporter, chercheur, metteur en scène et acteur nomme « l’a-démocratie ».

France 4 – L’Autre JT par Aranud Muller et François Saltiel
Où comment transformer des affaires en documentaire théâtral intriguant, marrant, et accessible, avec comme base une intrigue constitué uniquement d’écrits non fictionnels.

Là bas si j’y suis – Daniel Mermet : Allez-le voir parce que c’est une forme de théâtre tout à fait unique… Allez voir Nicolas Lambert qui croit encore que le théâtre peut être populaire, qui croit encore à l’émancipation, qui croit encore à toutes ces choses… auxquelles nous croyons encore…

Le spectacle

Photo Erwan Temple

Photo Erwan Temple

• « Le Maniement des Larmes » est le troisième volet de la trilogie BLEU – BLANC – ROUGE de Nicolas Lambert, consacrée à «l’a-démocratie» française du point de vue de ses grandes sources de richesse. Pétrole, nucléaire, armement…
Le 8 mai 2002, à Karachi au Pakistan, un attentat provoque la mort de 14 personnes, dont 11 employés français de la Direction des Constructions Navales de Cherbourg.
Le 20 octobre 2011, en Libye, le président Mouammar Kadhafi meurt dans des circonstances encore confuses aujourd’hui, dans un pays soumis au feux des armes de la France sous l’égide de l’OTAN.
Une élection présidentielle française perdue, puis une autre, remportée par l’héritier politique du précédent. L’une et l’autre pouvant avoir été financées par des ventes d’armes de guerres négociées par des intermédiaires communs…
Tissant des fils entre ces « actualités », « Le Maniement des Larmes » dresse un portrait de la politique de l’armement en France. Sur scène, ce qui nous arrive et ceux par qui nous arrivent ces évènements : personnalités politiques (président, Premier ministres, députés), intermédiaires et hommes de l’ombre, mais aussi journalistes et agents du renseignement.
Entre emballements médiatiques, ténacité des juges d’instruction, écoutes téléphoniques, valse des valises et culte du secret, des guerres grondent et des familles éclatent.
Et des armes, encore, ne cessent de se négocier. Sans que les citoyens, ni leurs représentants n’en comprennent les enjeux.
Et nous en héritons.

Bleu-Blanc-Rouge :
• Documentation, reportages, écriture, scénographie et mise-en-scène : Nicolas Lambert
• Collaboration artistique : Erwan Temple
• Musique : Éric Chalan
• Musiciens : Hélène Billard ou Éric Chalan
• Direction d’acteur : Nathalie Brücher
• Instruments de musique fabriqués par Yves Descloux
Textes édités ou à paraitre aux éditions de L’échappée

Le Maniement des Larmes :
L’écriture de ce spectacle a bénéficié de soutien du Centre national des écritures du spectacle, résidences en novembre et décembre 2014 à La Chartreuse, Villeneuve-lez-Avignon.
Merci à Antoine Chao (Fréquences Ephémères) , Karl Laske (Mediapart), Patrice Bouveret, Jean-Marie Collin (Observatoire de l’Armemement, ICAN)
Coproduction : Compagnie Un Pas de Côté, le Grand Parquet, Scène Nationale de Mâcon, Théâtre de Conflans-Sainte-Honorine – Simone Signoret, Théâtre de Fresnes – Grange Dimière ; avec l’aide à la production de la DRAC Île-de-France et le soutien d’Arcadi Île-de-France.
• avec : Nicolas Lambert, Erwan Temple ou Frédéric Evrard, Hélène Billard ou Éric Chalan
• Montage son : Nicolas Lambert
• Lumière : Erwan Temple et Frédéric Evrard
• Voix additionnelles : Nir Alazabi, Giv Anquetil, Antoine Chao et Patrick Haimzadeh

 


A propos de lecarroi

Depuis 2008, l’association Le Carroi organise une programmation culturelle sur la Communauté de Communes des Terres du Haut Berry, de communes en communes. Dans le Cher, elle mène des actions culturelles autour de l’organisation du spectacle vivant et accompagne des équipes artistiques pour le développement de leurs projets. Le Carroi est ouvert à toutes collaborations dans le département du Cher !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + = 11