Rentrée littéraire 2010 : Un regard 15 1


olmiLe premier amour Véronique OLMI

Editions GRASSET, 2010

Elle finit  de préparer le  dîner d’anniversaire, 25 ans  de mariage. Elle lit machinalement les petites annonces sur le  journal qui entoure  la bouteille de vin choisie pour  ce dîner et elle part.

Cela se présente  comme une banale histoire d’amour,mais brutalement on  se  sent  concerné par  cette  femme qui  part  sur  un  coup  de tête pour rejoindre son  premier  amour. Elle eteint  le four, les  lumières, enfile ses  chaussures et prend  la route  pour  se  rendre en  Italie!!! Elle fuit…..

Dario,  (son  premier amour l’appelle)

Cette longue  route vers  Gêne, c’est le temps  de la reflexion, des interrogations, des  rencontres. Cette longue  route c’est le lien dans cette histoire et  c’est  aussi là que  tout  se  joue.

Au fur et  à  mesure du  récit la tension monte, la  chaleur  se  fait de plus en plus  intense, la lumière de plus  en plus  vive.

Ce premier  amour  vers lequel elle court, ce premier amour dont on  peut  être habité de quoi est il fait  25 ans  aprés ?

Chimères, souvenirs inutiles, nostalgie de la jeunesse, c’est peut être  tout cela  à la fois. Enfin  c’est l’arrivée à Gène, mais rien de  ce qui arrive  aprés n’est  prévisible.

Inattendue la  deuxième partie mais  dense et  profonde.

Sous ce ciel  de plomb le dénouement est  déchirant, mais  quelle force.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 + = 36

Commentaire sur “Rentrée littéraire 2010 : Un regard 15

  • marie-jeanne-chambrion

    Décidément, Véronique Olmi ne finit pas de nous étonner avec « l’amour » ; il me revient en tête quelques moments de la lecture magnifique « d’une séparation » en juillet 2009 à Grignan…Je ne voudrais pas plomber l’ambiance avant la Saint-Valentin mais on le sent bien à travers cette présentation que les textes de cette auteure, c’est que du bonheur !