Le « lecteur » d’une grande maison d’édition vient d’être licencié (c’est du théâtre !!!)


AU THÉÂTRE JACQUES CŒUR A BOURGESFLIER Recto copie

Vendredi 29 octobre à 20h30

et

Samedi 30 octobre à 17h

Avec

Alain MEILLAND Jean Claude DASSONNEVILLE   Laurent LOISEAU

Dans Le Fauteuil à bascule, Jérôme, lecteur dans une grande maison d’édition, est licencié à plus de cinquante-huit ans, après des années de bons et loyaux services. L’entrevue qu’il obtient avec le directeur, Oswald, pourrait-elle modifier le cours des choses ? Les personnalités se mettent à nu. Les intérêts, les conceptions de vie, diffèrent. Mais que vont révéler encore ces échanges à la sournoise brutalité, à l’émotion contenue, non dénués de ruses et d’humour grinçant ? Qui tirera le mieux son épingle du jeu ? Comment cela peut-il finir ?

Sans doute retrouvera-t-on de nombreux échos dans le dialogue entre Dieu et Job qui, à l’abri du Paradis, ont le recul et la sagesse ( ?…) nécessaires pour discuter de malheur et d’espérance. Où on s’aperçoit d’ailleurs que Dieu, à l’image des hommes, peut aussi être un sacré farceur…

Et que penser de Gérald, ce troisième personnage, gentil, léger et sentimental, tout à fait dépassé par la férocité du monde et des hommes, qui passe dans la (les) vie(s) sans interférer avec elle(s)… par goût ou par incapacité ?

En proposant d’enchaîner ces deux courtes pièces, les comédiens de la Compagnie Cloche-Perse jouent dans et de «ce  théâtre qui est… », Selon Louis Jouvet « une de ces ruches où l’on transforme le miel du visible pour en faire de l’invisible ».

Et le public s’en amusera certainement avec eux !

TARIF adulte : 12€  étudiant : 5€

RESERVATION  en téléphonant au :  06 – 83 – 11 – 97 – 71 –

OU SUR LE SITE DE LA COMPAGNIE CLOCHE PERSE : cliquez ici

Les auteurs

Jean-Claude Brisville

Jean-Claude Brisville commence dans le journalisme littéraire, puis travaille dans le monde de l’édition (Hachette, Julliard, directeur du Livre de Poche, 1976 – 1981). Il a notamment écrit Le souper, une pièce de théâtre mettant en scène Joseph Fouché et Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord lors d’une soirée de 1815, décidant de concert d’imposer un régime monarchique à la France envahie. Ce texte a été adapté au cinéma par Édouard Molinaro en 1992, réunissant Claude Brasseur dans le rôle de Fouché et Claude Rich dans celui de Talleyrand. Il a également écrit le scénario du film Beaumarchais, l’insolent. Il a obtenu le Grand Prix du théâtre de l’Académie française en 1989 pour l’ensemble de son œuvre.

Jean-Claude Grumberg

Avant de devenir auteur dramatique, Jean-Claude Grumberg exerce plusieurs métiers, dont celui de tailleur, milieu qu’il prend pour cadre de sa pièce L’Atelier. Il découvre le théâtre en étant comédien dans la compagnie. Il devient écrivain en signant en 1968 Demain, une fenêtre sur rue, puis des textes courts, comme Rixe, qui sera joué à la Comédie-Française. Il écrit sur ce qui le hante depuis tout petit : la disparition de son père dans les camps d’extermination nazis : Maman revient pauvre orphelin, Dreyfus (1974), l’Atelier (1979) et Zone libre (1990). En 1998, L’Atelier, pièce reprise au Théâtre Hébertot à Paris, connaît un grand succès et reçoit en 1999 le Molière de la meilleure pièce du répertoire. Il est l’un des rares auteurs dramatiques contemporains français vivants à être étudié à l’école (notamment l’Atelier). Jean-Claude Grumberg a reçu le Grand prix de l’Académie française en 1991 et le Grand prix de la SACD 1999 pour l’ensemble de son œuvre ; le Molière du meilleur auteur dramatique en 1991 pour Zone libre, et en 1999 pour l’Atelier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 3