L’épopée des steppes – 1ère Partie


C’est dans la région de  l’Ovokhangai, près des montagnes sacrées et de la rivière Orhon que se sont tenues les deuxièmes rencontres entre écrivains, poètes français et mongols. Dans un camp de yourtes, au milieu des yacks et des crinières folles, sous le haut parrainage des aigles et des grues, nous avons pu savourer la vie nomade, échanger ensemble et réfléchir au meilleur moyen de faire connaître et apprécier à sa juste valeur la littérature et la poésie mongole en France.

rencontres franco mongoles

GALSAN TCHINAG G.MEND-OYOO PATRICK FISCHMANN

Les auteurs mongols présents, Galsan Tchinag, G.Mend-Oyoo, G. Ayurzana, TS.Oyungerel & Jeffrey Falt, B.Shuudertsetseg, O Sundui, Amai et un barde poète du Gobi ont exprimé leur souhait d’être publiés en français. GO Châteauraynaud, Homéric, André Velter, Thierry Gandillot, Sophie Nauleau, Sylvie Deshors et Patrick Fischmann ont insisté pour que se mette en place un véritable atelier de traduction pour présenter des extraits de leurs oeuvres et pourquoi pas en associant une résidence d’écrivain français, chapeautant des traducteurs mongols, de façon à capter l’âme d’une langue riche et à en restituer toute la poésie en langue française.  C’est en effet le grand défi de ce projet, pour le plus grand plaisir des lecteurs français et pour le respect des œuvres traduites.

HOMERICP1000637

Pendant ce séjour G Mend Ooyo et Patrick Fischmann, accompagnés de Chantsaa  Luvsan ont mis la dernière patte à leur anthologie de Contes des Sages de Mongolie, mettant en pratique cette idée d’atelier d’auteurs accompagnés de traducteurs. P1000412

La patte sensible et généreuse de Sébastien Marneur et de Nara, de la Librairie Papillon ainsi qu’une belle brassée d’accompagnatrices, de traductrices et de chauffeurs, ont donné à cette aventure une chaleur et une ambiance de travail et de détente inoubliables.

A SUIVRE…

P1000631



A propos de Fischmann

Conteur, musicien, chanteur, Patrick Fischmann est avant tout un passeur d'émotion et d'espérance, fidèle à une poétique de métamorphose. Il tente de réanimer la fonction de troubadour moderne, à la fois dans son temps et hors du temps, des modes et des cases. Après des années de chanson et conte en solo, ainsi qu'une riche expérience au sein de la Cie Musicalix, il créé la Cie des Muses Do Ré, puis le Théâtre du Vivant. Passionné par le dialogue interculturel, il aime aussi être là où les propositions sont rares (maison d'arrêt, quartiers sensibles, publics étrangers, handicapés, entreprises). Spectacles de contes et musique : Voyage chamane avec Pascal Fauliot / Le coeur de l'arbre, solo / Tate-Topa, contes amérindiens, solo / Anhépi wi, contes et chants de guérison des peuples nomades, solo / Folle sagesses et sages folies, veillée, solo / Pachamama les voix de la Terre avec Catalina Pineda et Ivan Chanatasig / Le chemin des étoiles, solo / Stages de conte, voix et chant. Discographie Il enregistre huit contes musicaux La tortue qui était le monde, Le secret de l'arbre aux fées, Tiflamme et la pierre bleue, La légende de l'arbre noueux, Le Conseil des tisserands, Le compagnon bleu, Le chant des Sources, Le grand Voyage de Goëlin et cinq albums de chanson La Fredonne, Fais pas l'anglaise, L'homme qui était un arbre, Le tournesol et la tisserande, Nouveaux rêves Bibliographie Participe aux "Contes et légendes de la sologne", "Contes et légendes du Berry", édités par CLIO-Royer, publie "Mythologie de la Sologne" et "Contes du chant, de la Musique et de la Danse" aux Editions Royer, ainsi que 2 romans : "Les treize jours de l'aube" et "Le Présent du Monde" chez Cavalier Vert En 2009 " Contes des sages chamanes", co-écrit avec Pascal Fauliot, au Seuil , "Contes des sages nomades" en solo et "Contes des sages Peaux rouges" avec Pascal Fauliot, au Seuil / En nov. 2010, "Contes des sages qui lisent dans les étoiles"/ Avril 2011, "Contes des sages de la Sologne et du Berry" et avec Pascal Fauliot "Contes des sages jardiniers" au Seuil

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 1