L’épopée des steppes – 3ème Partie


Rencontre avec un écrivain français de la steppe, Homéric.

 » Mon nom est Bo’ortchou. Mes os sont très vieux, je suis parvenu aux ultimes lueurs de mon existence. Lentement, je tourne sur mes pieds usés et m’abreuve de ce qui depuis toujours est ma terre, la Mongolie. Un océan d’herbes qui danse et se tord sous le vent. Autour de moi, ce vent gifle les roches et plie les arbres. Tout est en ordre. Je peux maintenant m’étendre… Accroche bien haut ton coeur, je vais t’emporter en croupe sur ce que fut ma vie, tout entière dévouée au plus affamé des hommes, Gengis Khan, roi des Mongols, élu de Tengri sur Terre, empereur de tous les peuples. »

Quoi de plus éloquent que cette introduction du Loup Mongol d’Homéric, dont j’avais juré à certains de Cher Média, de parler dès mon retour. Pour ceux qui ne l’ont pas encore lu ou fait lire, le Loup mongol est certainement la plus forte plongée qu’on puisse faire dans l’âme mongole, à travers le récit de la vie de Gengis Khan. A côtoyer Homéric dans la steppe, à le voir respirer, monter à cheval ou s’absorber dans la parole des nuages, on sait que cette terre est celle de son cœur.

P1000337

 » Venu du Ciel, il y eut Loup Bleu. Sortie des ondes, il y eut Biche Fauve… Aux sources des trois rivières, le loup et la biche se sont aimés jour et nuit. Loup Bleu a sûrement hésité à dévorer sa maîtresse, mais devant sa robe fauve et ses yeux comme deux grands lacs, son amour l’emportait. C’est peut-être cette alliance invraisemblable qui fait qu’aujourd’hui nous, leurs fils, ne cessons de nous chamailler, de nous voler nos femmes et nos chevaux, quand nous ne nous entre-tuons pas… »

Extrait du Loup mongol, Editions Grasset.

Cet homme sensible et doux, écrivain remarquable, a fait d’une épopée un roman d’amour. On m’avait demandé si possible un « scoop » à l’issue de ce voyage. Voilà : en Mongolie, il ne dort pratiquement pas ou alors debout. Je l’ai vu parler à l’oreille des chevaux, je l’ai surpris en train de rire avec les yacks, décoiffé par la steppe immense, ému de tout, fragile et fort, et qui va, les yeux grands ouverts.  


A propos de Fischmann

Conteur, musicien, chanteur, Patrick Fischmann est avant tout un passeur d'émotion et d'espérance, fidèle à une poétique de métamorphose. Il tente de réanimer la fonction de troubadour moderne, à la fois dans son temps et hors du temps, des modes et des cases. Après des années de chanson et conte en solo, ainsi qu'une riche expérience au sein de la Cie Musicalix, il créé la Cie des Muses Do Ré, puis le Théâtre du Vivant. Passionné par le dialogue interculturel, il aime aussi être là où les propositions sont rares (maison d'arrêt, quartiers sensibles, publics étrangers, handicapés, entreprises). Spectacles de contes et musique : Voyage chamane avec Pascal Fauliot / Le coeur de l'arbre, solo / Tate-Topa, contes amérindiens, solo / Anhépi wi, contes et chants de guérison des peuples nomades, solo / Folle sagesses et sages folies, veillée, solo / Pachamama les voix de la Terre avec Catalina Pineda et Ivan Chanatasig / Le chemin des étoiles, solo / Stages de conte, voix et chant. Discographie Il enregistre huit contes musicaux La tortue qui était le monde, Le secret de l'arbre aux fées, Tiflamme et la pierre bleue, La légende de l'arbre noueux, Le Conseil des tisserands, Le compagnon bleu, Le chant des Sources, Le grand Voyage de Goëlin et cinq albums de chanson La Fredonne, Fais pas l'anglaise, L'homme qui était un arbre, Le tournesol et la tisserande, Nouveaux rêves Bibliographie Participe aux "Contes et légendes de la sologne", "Contes et légendes du Berry", édités par CLIO-Royer, publie "Mythologie de la Sologne" et "Contes du chant, de la Musique et de la Danse" aux Editions Royer, ainsi que 2 romans : "Les treize jours de l'aube" et "Le Présent du Monde" chez Cavalier Vert En 2009 " Contes des sages chamanes", co-écrit avec Pascal Fauliot, au Seuil , "Contes des sages nomades" en solo et "Contes des sages Peaux rouges" avec Pascal Fauliot, au Seuil / En nov. 2010, "Contes des sages qui lisent dans les étoiles"/ Avril 2011, "Contes des sages de la Sologne et du Berry" et avec Pascal Fauliot "Contes des sages jardiniers" au Seuil

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85 − = 78