L’épopée des steppes – 8ème Partie


Les grands thèmes des légendes de MonP1000629golie.

Au fondement même du légendaire mongol, on trouve l’image du loup céleste et de la biche blanche, Borte Tchino et Ko’ai Maral, ces parents amoureux se jouant des forces dévastatrices, privilégiant l’amour et tressant ensemble la sauvagerie à la beauté. On a ici déjà le thème irremplaçable qui annonce le caractère et les défis magnifiques de ce peuple. Ainsi le loup désigne aussi le mongol et la biche, la terre qu’il traite avec un respect fougueux. Tout le symbolisme mongol dialogue avec la vie sauvage et celle des nomades. Les chevaux sont aussi les grands alliés, les frères souvent plus frères que les hommes. Ils sont rapides et parfois ailés. Ils accompagnent les bardes dans ce monde ou dans l’autre. Les aigles, les marmottes et les chameaux occupent des places de choix, les chamanes sont omniprésents, qui connaissent les passages entre les mondes et le moyen d’y naviguer.

P1000628Autre image mythique, le Vieillard blanc, bouffon qui frappe en titubant sur la peau d’un tigre des neiges et qui absorbe sa vitalité. Il y a aussi Tarvaa, le premier barde chamane, ce héros devenu aveugle après un séjour dans l’autre monde et qui en a ramené les contes. Suivent des bêtes pleines de sagesse et de bouffonnerie, qui tel le Nasreddine des contes d’Orient, se jouent de la stupidité du monde et tracent des chemins inédits. Les étoiles, les planètes sont aussi de la fête et jouent un grand rôle dans l’imaginaire de ce peuple. De grands héros sont devenus des astres, tel l’archer qui règne sur Vénus. On voit des femmes du ciel qui sont aussi des biches ou des grues, des magiciens, des braves qui tiennent tête aux tyrans, des histoires de magie et des épopées dont les poètes sont des héros.

P1000630Ainsi, on trouve beaucoup de thèmes autour du chant harmonique, du chant long et des conteurs. Les poètes et les bardes, après avoir vécu de lumineuses aventures avec des êtres de l’autre monde, fées, femmes esprits… s’en trouvent séparés et ne les retrouvent que dans l’inspiration, au prix de sacrifices et d’une imagination créatrice, musicale et vibratoire certaine. Parfois, ce sont les femmes qui sont coupées de ce monde divin pour avoir voulu se l’aproprier et l’esprit céleste tombé sur terre devient barde à son tour, hors de portée de l’aimée, témoin de l’amour des êtres divins pour les humaines, désignant le verbe et le chant comme étant ce pont d’harmonie qui est à tresser entre les mondes.

De grands thèmes et de bien belles légendes…

A SUIVRE… 9ème et dernier volet de cette épopée des steppes.


A propos de Fischmann

Conteur, musicien, chanteur, Patrick Fischmann est avant tout un passeur d'émotion et d'espérance, fidèle à une poétique de métamorphose. Il tente de réanimer la fonction de troubadour moderne, à la fois dans son temps et hors du temps, des modes et des cases. Après des années de chanson et conte en solo, ainsi qu'une riche expérience au sein de la Cie Musicalix, il créé la Cie des Muses Do Ré, puis le Théâtre du Vivant. Passionné par le dialogue interculturel, il aime aussi être là où les propositions sont rares (maison d'arrêt, quartiers sensibles, publics étrangers, handicapés, entreprises). Spectacles de contes et musique : Voyage chamane avec Pascal Fauliot / Le coeur de l'arbre, solo / Tate-Topa, contes amérindiens, solo / Anhépi wi, contes et chants de guérison des peuples nomades, solo / Folle sagesses et sages folies, veillée, solo / Pachamama les voix de la Terre avec Catalina Pineda et Ivan Chanatasig / Le chemin des étoiles, solo / Stages de conte, voix et chant. Discographie Il enregistre huit contes musicaux La tortue qui était le monde, Le secret de l'arbre aux fées, Tiflamme et la pierre bleue, La légende de l'arbre noueux, Le Conseil des tisserands, Le compagnon bleu, Le chant des Sources, Le grand Voyage de Goëlin et cinq albums de chanson La Fredonne, Fais pas l'anglaise, L'homme qui était un arbre, Le tournesol et la tisserande, Nouveaux rêves Bibliographie Participe aux "Contes et légendes de la sologne", "Contes et légendes du Berry", édités par CLIO-Royer, publie "Mythologie de la Sologne" et "Contes du chant, de la Musique et de la Danse" aux Editions Royer, ainsi que 2 romans : "Les treize jours de l'aube" et "Le Présent du Monde" chez Cavalier Vert En 2009 " Contes des sages chamanes", co-écrit avec Pascal Fauliot, au Seuil , "Contes des sages nomades" en solo et "Contes des sages Peaux rouges" avec Pascal Fauliot, au Seuil / En nov. 2010, "Contes des sages qui lisent dans les étoiles"/ Avril 2011, "Contes des sages de la Sologne et du Berry" et avec Pascal Fauliot "Contes des sages jardiniers" au Seuil

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52 − 42 =