l’insomnie des étoiles de Marc Dugain. 1


insomnie-des-etoiles

L’insomnie des étoiles de Marc DUGAIN. Editions Gallimard

Nous  sommes en 1945 au  lendemain de la défaite de l’Allemagne nazie ;

Une compagnie de soldats arrive dans un  village pour occuper le sud de l’Allemagne sous le  commandement du capitaine Louyre.

Avant d’arriver dans ce village,  ils  découvrent une ferme isolée dans laquelle vie, survie une adolescente hirsute,  presque sauvage ayant presque perdu  l’usage de la parole à force de solitude.

Cette jeune fille attends son  père quasiment depuis le début de la guerre.

Elle est  trouvée là, aussitôt arrêtée suite à la découverte dans une dépendance de la ferme,  d’un corps calciné.

Incapable d’expliquer  la présence de ce corps elle sera mise aux  arrêts.

Le capitaine (plus par désoeuvrement qu’envie) décide d’élucider cette énigme , sans imaginer un  instant l’étendue d’une découverte aussi macabre que cette guerre dont l’objectif était l’extermination, pas seulement des juifs mais de tout ce qui empêchait la réalisation d’un  seul  et unique objectif, une race pure.

C’est  construit comme un  roman  policier,  intéressant de bout en  bout,  un  beau livre, un  peu décousu auquel il manque un  je ne sais quoi ?

J’ai pu lire d’autres critiques plus convaincues dont les adjectifs étaient, livre puissant, dense …

Oui une certaine densité, une certaine puissance mais sans ce rythme, sans ces creux et ces bosses qui  auraient apporté le relief  nécessaire à un  livre plus abouti.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 − 49 =

Commentaire sur “l’insomnie des étoiles de Marc Dugain.

  • Beatrice

    J’ai beaucoup apprécié ce livre qui montre que l’Allemagne a aussi été une victime de la guerre. Victime, le peuple qui comme les autres a subi les conséquences de la folie d’un homme et sa force de conviction dans une période propice. Comme le disait Pierre Ferdonnet, la résistance a aussi existé en Allemagne. Et donc le cadre du roman est bien un pays meurtri à l’issue d’une guerre qu’ils ont perdue et dont l’avenir s’annonce à nouveau incertain et sombre.
    Je n’ai pas ressenti que le capitaine se lancait dans cette quête de la vérité par désoeuvrement mais plutot par conviction, surtout à la lumière du dénouement de cette situation … Le personnage m’a plu pour sa persévérance.
    Bref, je l’ai lu d’un trait et le conseille. Le point de vue et le sujet changent d’autres livres sur la guerre de 39-45.