Live-blogging du rendez-vous de Chermedia du 13 janvier 2015


Premier rendez-vous 2015 : aujourd’hui, nous accueillons Jacques Jouet, poète, romancier, auteur oulipien qui vient nous parler de son travail.

Mystérieux ce monde des oulipiens… Piquant notre curiosité… Comment font-ils ? Nous vous en dirons plus au cours de la journée…

10:00 (CP) : Bonne année à tous malgré ces temps difficiles… Rester ouvert aux autres… Un combat de chaque instant… En attendant, tout est prêt pour cette rencontre !

12:17 (BF) Voyage en Poésie aujourd’hui, avec pour guide le poète oulipien Jacques Jouet, inépuisable. Un beau moment.

 

P1200127  P1200095  P1200098  

12:30 (VG) rappel du mouvement oulipien, de sa création jusqu’à maintenant et de la façon dont l’auteur s’y inscrit. Je suis très impressionnée par la manière dont il trouve sa source d’inspiration, notamment les poèmes de métro qui ont donné naissance à de nouveaux types de poèmes.

13:53 (EM) : la matinée a passé beaucoup trop vite à écouter Jacques Jouet nous parler de son travail et du mouvement oulipien. Un buffet bien garni, comme à l’accoutuméP1200116e, et maintenant nous avons hâte d’écouter quelques poèmes et d’essayer d’en écrire nous-mêmes.

13:59 (MJC) Les poèmes avec contrainte ? après le buffet de Chermedia,  ce sera une contrainte supplémentaire mais sous la houlette de Jacques Jouet, même pas peur !

16h15 MD : une nouvelle approche pour la lecture et diverses formes de poésie  pour activer le terreau de lecture différente.

16:21 (CB) : Très bonne journée, je ne connaissais pas bien le monde de la poésie. Mais j’ai passé une super journée.

16:24 (AB): Fin de journée, comme toujours très dense; l’écriture oulipienne n’a « presque » plus de secrets pour nous : nous nous y sommes essayés « même pas peur »; pas peur non plus face à l’énigme policière de la nouvelle expo proposée par la DLP.

16:48 (TL) : Une rencontre étonnante et très intéressante avec Jaques Jouet qui permet de mieux comprendre la démarche oulipienne. L’atelier de l’après-midi nous a permis de nous confronter aux contraintes de l’écriture dans un temps limité. Une expérience riche permettant à chacun de voir la poésie autrement.

16:50 (IR) : une rencontre avec l’écriture comme lieu de liberté et de partage. Plus qu’un réconfort en ces temps sombres. Merci à Jacques Jouet.

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 73 = 81