Louise Michel, une bibliothèque troisième lieu à Paris


Tout à la médiathèque Louise Michel reflète le soin et l’intérêt porté à l’accueil. C’est l’exemple même de ce que doit être à notre sens une médiathèque d’aujourd’hui : un lieu de vie, d’échange, de bien être, de culture, de plaisir, de détente, de rencontres et de surprises aussi ! Le moindre détail participe à cet esprit du bon vivre teinté de liberté, mais sans jamais perdre de vue le respect de l’autre.

On y trouve : des étagères basses et pas trop chargées, un étiquetage clair, des présentations sur des meubles modernes et bien pensés, un éclairage reposant, une jolie baie vitrée qui laisse apercevoir le jardin, une terrasse pour l’été, un baby-foot, une salle de travail, une équipe très accessible et à l’écoute des besoins et envies de chacun et même une petite balayette pour ramasser ses miettes après avoir mangé ! On y est comme chez soi sans jamais empiéter sur les besoins du voisin ! Même les éventuels conflits sont désamorcés par le café.

dav  dav  dav

Ce qui frappe c’est l’effort, l’investissement et le travail fourni par l’équipe, pour que l’usager (qu’il soit lecteur ou non) trouve sa place et se sente bien. On peut même dire pour qu’il se sente à l’égal du bibliothécaire et de tout un chacun. Car effectivement une grande place est laissé à l’individu. A Louise Michel, on part du principe que tout le monde peut apporter sa pierre, que cela soit en lisant, en venant animer et partager ce lieu de vie, en partageant ses idées, ses hobbies, ses connaissances ! En cette saison froide, on se croirait presque dans les pays scandinaves où les bibliothèques sont pensées et animées par et pour les usagers !

A la médiathèque Louise Michel on a envie de flâner, de rencontrer, de découvrir, d’y travailler et de s’y poser !!

Peu de temps après son ouverture, en 2011, Véronique Daugy publiait déjà un article sur Chermedia à propos de la bibliothèque Louise Michel (lien ici). A l’époque, cette bibliothèque était novatrice, et l’on peut donc remarquer que 6 ans plus tard, elle tient toujours ses promesses, et ce malgré des renouvellements dans l’équipe des bibliothécaires.

dav  dav  dav

Article précédemment écrit pour le blog Carnet Lithé

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 6