Machete : des biscotos pour les rigolos


La dernière réalisation de Robert Rodriguez, Machete, est simplement délirante.

Machete-1

Voici le synopsis vendu par allo ciné :

Ils ont cru qu’il était un simple ouvrier, un bouc émissaire idéal pour porter le chapeau d’un assassinat politique. Ils ignoraient qu’il s’agissait de Machete, un ancien agent fédéral hors pair, une légende…
Laissé pour mort après son affrontement avec le puissant baron de la drogue mexicain Torrez, Machete s’est réfugié au Texas, où il cherche à oublier son passé. L’assassinat d’un sénateur et un coup monté font de lui l’homme le plus recherché du pays.
Cette fois, Machete est bien décidé à se laver de ces accusations et à dénoncer une corruption rampante et tentaculaire. Mais il va trouver sur sa route Booth, un homme d’affaires prêt à tout entouré d’innombrables tueurs à sa solde ; Von, à la tête de sa petite armée personnelle, et Sartana, une employée des services d’immigration prise entre le respect de la loi et son désir de faire ce qui est juste.
Pour l’aider, Machete va faire appel à Luz, la belle au cœur de révolutionnaire, et au Padre, un prêtre aussi doué pour les bénédictions que dans le maniement des armes à feu. Se frayant un chemin à coups de rafales, de sang et de cœurs brisés, Machete cherche à la fois la vengeance et la rédemption…

Quand on sait que le casting compte Jessica Alba, Michelle Rodriguez, Robert de Niro, Steven Seagal ou Don Jonhson, on se dit que le tout ne doit pas être trop mal. Et bien le résultat est à la hauteur des espérances : un film drôle sexy, visuel, violent, gore… Tout ce qu’on peut attendre d’un film de Rodriguez qui ne manque pas au passage de tailler un costard à la politique d’immigration des États-Unis.

Machete ? Déjà un classique !!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

60 − 53 =