Maternités volées de Muriel Hourco-Lucas


Maternités volées par Muriel Hourco-Lucas.

matvolcouv1-188x300

 » Amor Fati » écrivait Nietzsche: « Aime ton destin ».

Peut-on aimer son destin lorsqu’il fait souffrir des mères, des enfants, des pères…?

Peut-on trouver du sens à la disparition d’un nouveau-né, à la répétition de vécus épouvantables d’angoisse?

Peut-on survivre à la pré-éclampsie?

Oui.

Rien n’est plus beau que de donner la vie, et de devenir mère. On pourrait dire qu’être enceinte est le début d’une merveilleuse expérience, et d’une belle vie qui commence. Et c’est le cas. Lorsque la sage -femme met dans vos bras ce tout petit être, les yeux à peine ouverts, et qui ne demande qu’à être aimé, à être protégé, alors tout est dit…On sait donc que rien ne sera plus comme avant, et c’est tant mieux. Cet instant est censé être le plus beau de toute notre vie. Mais pour des femmes comme moi, ce jour a tourné au cauchemar en l’espace d’un instant…

L’auteur, Muriel Hourco-Lucas est lectrice à la bibliothèque municipale de Sainte-Solange. Si vous souhaitez la contacter, vous pouvez vous adresser à cette bibliothèque.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 58 = 60