Murat et les amours impossibles de Tristan


Pour Tristan, Jean-Louis Murat a opté pour une formule solitaire. A son habitude, il écrit les textes et la musique. Mais pour la première fois, c’est lui seul qui a joué de tous les instruments pour l’enregistrement de l’album. Il se présente sur scène avec pour unique compagnie sa guitare et l’harmonica. Cette voix sensuelle, qui ne colle d’ailleurs pas au personnage, chante l’amour dans une langue poétique. Se servant de la légende de Tristan et Iseult, Jean-Louis Murat, tel un troubadour, relate les amours impossibles et la mélancolie. Album intime et intimiste sur l’amour dit autrement.

Avec Jean-Louis Murat, l’amour est toujours à l’honneur, aussi bien dans son dernier album que dans toute sa discographie, à retrouver dans le catalogue de la bibliothèque.


A propos de Nayeli Desbrosses

Contractuelle en section discothèque à la Direction de la Lecture Publique à un moment donné. Toujours contractuelle, mais dans d'autres bibliothèques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

77 + = 87

0 commentaires sur “Murat et les amours impossibles de Tristan