National Guitar King


Les pays c’est pas ça qui manque, chantait Georges (le moustachu, pas le Moustaki). Les guitares non plus. Mais dans l’univers protéiforme des gratteurs de cordes, ne gardons que la crème du dessus du panier.

Je vous propose de vous esbaudir les oreilles à l’écoute d’une sorte de Woody Allen musicien, plein de fantaisie derrière ses lunettes malicieuses, un virtuose allumé aussi à l’aise dans le blues de Chicago que sous les palmiers de Hawaï ou bien en joyeuse compagnie de musiciens africains, indiens (de l’Inde) , papous, voire nippons. En cette année de découverte des Musiques du Monde par une armada de bibliothécaires toutouïe, Bob Brozman est un guide à suivre sans modération.

Son instrument de prédilection, c’est la guitare National, dobro à caisse entièrement métallique et résonateur intégré. L’animal, fréquent dans les années trente, aurait disparu sans la collectionnite de Bob, grâce à quoi la fabrication a pu reprendre. Dans les mains du musicien c’est un festival de sonorités incroyables, mais cependant, croyez-en vos oreilles, si, si!

Mieux qu’avec mes pauvres mots, extasiez-vous les tympans!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =

0 commentaires sur “National Guitar King