Notre dernière lecture Grand Ours


Il y a ceux qui n’ont ni sabots pour marcher, ni dents pour tuer, ni griffes pour déchirer.

Ils doivent se couvrir de la toison des autres pour se protéger des morsures du froid.

Ils sont faibles.

Ils sont nus.

image

Et pourtant ils marchent, et pourtant ils chassent et ils tuent.

Ils frappent de loin.

Leurs cris ne ressemblent à aucun de ceux des autres peuples.

Ils sont ceux qui marchent debout………………

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 2 =