Nuances Blues à Savigny-en-Sancerre 2


Nuances Blues

Au milieu de la salle, un vélo tout terrain auquel est attelée une remorque dépositaire du matériel de sonorisation, trois gros spots, une tablette posée sur le lutrin, quelques guitares qui attendent patiemment et une boîte très étrange remplie d’harmonicas.

A chacun de s’interroger sur cet étrange attirail.

Jusqu’au moment où Chris Paulson s’avance au milieu du public et commence à chanter.  Et nous sommes aussitôt sous le charme . Nous aurons tout le loisir, au cours de cette longue soirée, de découvrir toutes les nuances que peut recouvrir le blues à travers le répertoire de cet artiste aux influences musicales très californiennes.

Son style peut être qualifié de folk-blues. Mais ce que chacun retient avant tout , c’est son plaisir à jouer et surtout à partager sa musique avec le public.

Il faut quand même savoir que le vélo n’est pas là que pour le décor. Chris sillone régulièrement le Sud-Ouest de la France à la rencontre du public. C’est un musicien voyageur et aussi comme il le dit lui-même un musicien de rue. Son chemin est loin de s’arrêter à nos frontières, c’est le monde qu’il parcourt.

Pour chaque morceau interprété, une présentation  faite par l’artiste précise l’influence musicale directe ou indirecte,  les circonstances de la composition ou bien encore des anecdotes liées à la création. Les thèmes qu’il aborde le plus souvent dans ses textes sont liés à la vie quotidienne et  à l’actualité.

Chris Paulson, bien qu’habitué à circuler en France, préfère s’exprimer en américain , ce qui lui permet d’être plus précis dans ses explications (remercions au passage Anne-Laure qui a été la traductrice et commentatrice de la soirée).

A chacun de se laisser « embarquer » dans ce voyage musical avec comme pilote Chris Paulson, fascinant capitaine qui a su tout de suite montrer le chemin de sa musique aux 110 spectateurs présents ce soir là.

Les morceaux s’enchaînent pendant presqu’une heure trente, le temps semble s’être arrêté à Savigny.

P1000970

Cliquer sur la photo pour afficher un diaporama

Chacun retient son souffle, sourit et part d’un franc éclat de rire aux différentes anecdotes  de Chris Paulson. Lui-même sous le charme de l’assemblée, il tentera une chanson de Leonard Cohen en français.

Et surprise ! Chris va faire chanter en anglais le refrain dune de ses chansons par le public. Peu y resisteront !

En même temps, comment ne pas se montrer généreux avec un artiste qui est tout entier tourné vers son public…

Deux rappels plus tard, Chris Paulson ne semble plus vouloir nous quitter. Et c’est à regret que les spectateurs quittent la salle , non sans avoir été glissé un petit mot  à l’artiste, voire même lui avoir soutiré un autographe, jeu auquel Chris s’est volontiers prêté.

Une soirée qui laissera quelques souvenirs aux accents folk-country-blues aux nombreuses personnes présentes !

Prochain rendez-vous vendredi 5 avril à 20h30 à la salle des Fëtes de Santranges avec Cicsco Herzhaft.

Merci à l’équipe de Savigny en Sancerre pour son accueil et à Chris Paulson pour sa gentillesse et sa disponibilité.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2

2 commentaires sur “Nuances Blues à Savigny-en-Sancerre

  • Aurore

    Merci Véronique pour cet article qui reflète parfaitement l’ambiance de la soirée. Ici, nous sommes encore sous le charme. Merci à la DLP de nous avoir permis de découvrir un Artiste de cette qualité et autant disponible envers son public. Tout le public a été conquis et pour nous c’est une énorme satisfaction. Je crois que beaucoup iront passer leurs prochaines vacances dans le Sud-Ouest!

  • béa

    quelle belle soirée mercredi avec une ambiance chaleureuse!le splendide et célèbre' »Hallelujah » lors des rappels donnait des frissons.La voix de Chris Paulson nous a enchanté autant que sa gentillesse et sa disponibilité.Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé vu le nombre de personnes qui sont venues spontanément le rencontrer à la fin du concert.Mercredi soir les absents avaient vraiment tort!!!!….