Passeur de poème…


3041346983_1_8_4U3fTD5h[1]Le petit optimiste

Dès le matin j’ai regardé

j’ai regardé par la fenêtre :

j’ai vu passer des enfants.

Une heure après c’étaient des gens.

Une heure après , des vieillards tremblants.

Comme ils vieillissent vite, pensai-je !

Et moi qui rajeunis à chaque instant !

Jean Tardieu

Monsieur, Monsieur, Gallimard 1951


A propos de martine gallois

De formation comptable, je suis passée dans le monde de la littérature par les contes, en passant mon Bafa. A la DLP 18 depuis le 1er septembre 1996, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer des fonctions très différentes et toutes très enrichissantes. Prêt au public à l'annexe, participation au groupe formation animation, gestion des marchés publics et de la comptabilité, conteuse...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 + = 65