pellicules 5


Sans doute avez-vous remarqué combien les biographies avaient depuis quelques années pris le devant des écrans (de la scène?). Vous allez sans doute me trouver un peu sévère si je vous définis ainsi le genre: on choisit un acteur relativement ressemblant à une personnalité des cent dernières années et on en tire au mieux une pâle copie (gentiment:Sagan), parfois une vilaine caricature (Piaf).

Le préambule est long, mais le genre est abondant.

Ainsi nantie de ce sentiment un peu arrêté et munie de ma télécommande, j’ai débarqué mardi soir au hasard du zapping (je n’achète pas de programme télé, je erre, je m’aventure ) sur une composition de Charles Berling, campant relativement bien Robert Badinter, le ministre-garde-des-sceaux (précision pour les plus jeunes) dans son combat pour l’abolition de la peine de mort.

(France 2)

(France 2)

Le choix de ce film, courageux, pour les spectateurs du petit écran, permettait de bien comprendre ce qu’était le système judiciaire de cette époque; ce qu’était la peine de mort et le pourquoi il était évident et nécessaire de l’abolir.

Les virulents plaidoyers pouvaient agacer mais l’ensemble retraçait assez justement le climat de l’époque. J’ai également noté au passage la composition de Laurence Cordier en Elizabeth Badinter, sobre mais certes pas effacée.

Je me suis toujours demandé si les activités de son épouse * , ses recherches en tant que « psycho-historienne » avaient participé à sa réflexion et à sa détermination.

*Elizabeth Badinter a publié depuis : »L’Amour en plus » édité en poche. Elle y retrace l’histoire du pseudo-amour maternel.

« L’Un est l’autre » également édité en poche trace l’histoire de la relation homme-femme et leur complémentarité.

« X-Y » dont on a dit que  » rien sur les hommes n’avait été écrit depuis Simone DeBeauvoir.

C’est peut-être l’occasion de les redécouvrir.

La télé nous réserve parfois de bonnes surprises.

Geneviève – Bibliothèque d’Ourouër


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 1 = 11

5 commentaires sur “pellicules

  • stef18

    C bien aussi Geneviève de parler de programmes télés, c’est vrai que France 2 a depuis quelques temps de bons docu-fictions, je n’ai pas vu celui-là mais j’ai beaucoup apprécié « Henri IV » il y a quelques semaines (c’est une nouvelle collection, la prochaine sera consacrée à la Régence entre le règne de Louis XIII et celui de Louis XIV, avec Isabelle Huppert et Philippe Torreton)

  • geneviève jolivet

    merci, à l’équipe d’avoir ajouté les liens ; celà va nous permettre d’en savoir plus .

    Effectivement,Steff, Véronique,la Tv nous réserve parfois quelques heureuses surprises et je tenais à les partager, avec vous, avec les lecteurs, les non-lecteurs qui ont envie de le devenir (ou pas?) , et de confirmer que la culture n’est pas réservée aux érudits. Merci à vous.