Petit arbre 2


KK_littletree_3Tout commence par une jeune pousse d’arbre émergeant de sa graine, si petite que son existence passe inaperçue. Au fil des saisons l’arbre grandit se couvrant au printemps d’un feuillage clairsemé qui, l’été venu, devient plus touffu. L’automne s’installant c’est de jaune et de rouge qu’il se colore jusqu’à ce que l’hiver laisse ses branches noires et nues. Les saisons se succèdent, les années passent, l’arbre grandit encore offrant un refuge aux oiseaux et aux promeneurs, présences humaine et animale tout en ombres délicates.

KK_littletree_2

Ainsi passe le temps, ainsi passe la vie. L’arbre finira par disparaître mais d’une autre graine, ailleurs déposée, un autre renaîtra, début d’un  nouveau cycle.

Sous nos yeux admiratifs, l’arbre se déploie en trois dimensions au coeur de chaque double page sur un papier grainé dont les couleurs changent subtilement au rythme des saisons.

Tout est beauté et raffinement dans ce livre d’artiste plein de poésie d’une grande force émotionnelle.
Pour tous.

Little tree /Petit arbre
Katsumi KOMAGATA
publié par Les Trois Ourses en 2009


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 79 = 83

2 commentaires sur “Petit arbre

  • Véronique DAUGY

    En lisant Katsumi Komgata, on ne voit plus la feuille (de papier ou d’arbre de la même façon). Lorsque je débutais en bibliothèque, j’avais été également très impressionnée par sa petite série des « Little eyes », spécialement conçue pour sa petite fille. Sa façon de jouer avec la couleur, la texture du papier utilisée, le format ou les découpages, pliages, en font un artiste majeur dans la découverte de l’objet livre.
    A peu près à la même époque, un autre artiste, Bruno Munari, nous montrait une autre façon de voir le livre avec ses « Pré-livres » (http://troisourses.online.fr/prelivres.htm).

  • Michèle

    Voilà c’est ce livre dont je cherchais le titre, texte magnifique, et il faut suivre les évolutions du paysage du fond au fil des saisons, au fil des ans …Merci Anne!