Petit tour derrière la caméra


Ils sont électriciens, régisseurs, décorateurs,armuriers, passionnés pas leurs métiers ou pas. C’est à leur rencontre que nous allons, accompagné par Gabi Goubet, qui a lui-même été régisseur.

cinéma

Le réalisateur a suivi chacun des protagonistes pendant trois ans, nous dévoilant ainsi leurs quotidiens sur les tournages et  nous permettant aussi de découvrir les coulisses de ceux-ci.

Valérie, Gilles, Estelle et Michaël se dévoilent devant la caméra, partageant le plaisir qu’ils ont dans ce milieu professionnel, mais aussi leur questionnement sur leur métier respectif. Certains sont fiers de participer à la création de rêves, d’autres considèrent que c’est un métier comme un autre voire même qu’ils ont là provisoirement. Propos bienvenus car c’est vrai qu’en tant que spectateur, nous avons tendance à idéaliser ce milieu professionnel.

Dans ce film, le spectateur se retrouve derrière le rideau, là où se prépare, s’organise un tournage et vit cette situation à travers à travers le prisme de ces hommes et de ces femmes invisibles, principaux personnages des plateaux, sans qui rien ne pourrait avoir lieu. Comme le montre le film, travailler dans le cinéma signifie que l’on est rigoureux, exigeant avec soi-même et surtout réactif et capable de s’adapter  à toutes les situations .Autre intérêt pour le spectateur: par ce petit bout de lorgnette, nous voyons , certes un peu rapidement, comment s’effectue un tournage.

Ceux du cinéma / Gabriel Goubet. Seppia, 2009. -DVd (52 min): coul.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 − 79 =