Plus jamais Mozart


Plus jamais Mozart de Michael Morpurgo ilustré par Michael Foreman

édité chez Gallimard Jeunesse.

En prenant ce livre le titre m’a interpelée,  un coup d’oeil sur la couverture , puis je me suis fait la réflexion,
tiens encore un roman sur la Shoah !

Mais la curiosité l’a emporté et je n’ai pas été déçue.
Une jeune journaliste doit rencontrer un violoniste de renom, Paolo Lévi. Mais attention, il ne faut surtout pas lui poser la question « pourquoi plus jamais Mozart ? »

Je me suis laissée emporter par le récit que l’artiste Paolo fait à la journaliste, et à travers son histoire , son enfance à Venise, entouré de ses parents, des parents si proches et qui pourtant lui ont caché une sombre partie de leur vie.
Puis un jour, grâce à la rencontre d’un violoniste qui joue dans les rues de Venise, l’histoire douloureuse de ses parents va lui être révélée…
Et si vous voulez savoir pourquoi plus jamais Mozart, et bien n’hésitez pas, laissez vous porter par l’écriture de Michael Morpugo, par les illustrations de Michael Foreman, vous voyagerez dans cette sombre période de notre histoire accompagné des tons bleus sombres comme la nuit, de ces bleus froids comme la mort, puis vous vous réchaufferez avec ces bleus intenses, chauds comme un matin de juin où l’espoir d’un bel été qui nous attend.


A propos de martine gallois

De formation comptable, je suis passée dans le monde de la littérature par les contes, en passant mon Bafa. A la DLP 18 depuis le 1er septembre 1996, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer des fonctions très différentes et toutes très enrichissantes. Prêt au public à l'annexe, participation au groupe formation animation, gestion des marchés publics et de la comptabilité, conteuse...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 1