Poésie du cinéma italien jeudi 11 mars sur Arte avec « Respiro » 4


respiro

Vous n’avez pas encore vu « Respiro » (2002) d’Emanuele Crialese ? Il passe jeudi 11 mars à 20h35 sur Arte et c’est à ne pas rater, sinon bien entendu le DVD vaut le coup…

Un film à voir pour la beauté des paysages méditerranéens, pour la plastique parfaite de son actrice principale Valeria Golino (remarquée dans « Rain Man » auprès de Tom Cruise et Dustin Hoffmann au début des années 90, dans une scène sublime et pleine de tendresse, où elle faisait découvrir « l’art du patin » au frère autiste de son fiancé, dans un ascenseur ! « C’était comment ? Cétait euh, mouillé, han-han »)… Pour le charme également des dialogues en version originale sous-titrée aussi, et la musicalité de la langue italienne (en espérant que la version télé du film ne sera pas en version française jeudi soir, sinon on y perd beaucoup en charme)… Pour la musique * et les images sous-marines très oniriques, à la fin du film… Et pour ce scénario simple et sublime, mettant en scène la communauté de pêcheurs siciliens de l’île de Lampedusa (qui fait aujourd’hui l’actualité sociale et politique avec l’afflux incessant depuis quelques années de clandestins africains et du problème de « l’accueil » ou de « l’emprisonnement » provisoire une fois sur place… une tragédie quotidienne beaucoup plus terre-à-terre et bien moins poétique que le film).

Valeria Golino joue une jeune mère de famille un peu fantasque (belle évocation de la cyclothymie ou « troubles bipolaires », névrose méconnue du grand public alternant des phases d’excitation et de dépression), libre et mal à l’aise dans cette ambiance villageoise ultrapatriarcale **, où le voisinage vous juge et vous observe en permanence, ses yeux sont aussi bleus que l’océan qui entoure cette petite île magnifique, et sa « folie » va compromettre la bonne marche de la vie communautaire, jusqu’au dénouement final…

http://www.youtube.com/watch?v=MBVmG-kDexoUn film qui reste longtemps en mémoire pour sa grande poésie et ses personnages attachants (dont les mots sont chantants comme les cigales et qui parlent avec les mains, ma qué !), à découvrir absolument. Un autre film d’Emanuele Crialese, « Golden Door » (2007), avec Charlotte Gainsbourg, est consacré à l’exode de milliers de familles pauvres venues d’Italie, dans le New-York de la fin XIXè-début XXè : encore un chef-d’oeuvre apparemment, mais je ne l’ai pas encore vu (il fut diffusé la semaine dernière et sera rediffusé sur cette même chaîne le mercredi 17 mars à 14h45 pour ceux qui peuvent enregistrer, http://www.arte.tv/fr/)…

(* : le passage sous-marin, visible ci-desssus en 3ème vidéo, est illustré au saxophone et au synthé par le John Surman Quartet, avec le superbe morceau instrumental « Nestor’s Saga » ;

** : la journée de la Femme du 8 mars, à Lampedusa… connaît pas !)


A propos de stef18

Adjoint du patrimoine à la médiathèque de St-Florent-sur-Cher depuis 10 ans bientôt, je suis actuellement affecté à la section adultes (commandes de livres documentaires et BD ado-adultes, CD audio et DVD)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 13 = 21

4 commentaires sur “Poésie du cinéma italien jeudi 11 mars sur Arte avec « Respiro »