Pour les oreilles des petits… Mais aussi des grands !


9782278065134Grand Prix du disque Charles Cros, cet album-CD  paru depuis près d’un an mérite toute votre attention !

Tremblements de tête  : musiques et paroles de Hervé Suhubiette, illustré par Annick Boisrobert, éditions Didier Jeunesse

« Sans boussole et à l’aveuglette

Au gré des tremblements de tête

On vogue vers de nouveaux rivages

On voyage »…

Des textes poétiques et émouvants. Des musiques subtiles et sophistiquées. Et particulièrement  » Fragile » sur la deuxième Danse Roumaine de Bela Bartok. Douze chansons qui nous font voyager dans la tête et dans le monde d’Hervé Suhubiette : originales (ça nous change de nombreuses productions spéciales « jeunesse »), souvent drôles et toujours touchantes… Moins légères qu’elles ne pourraient sembler à la première écoute, elles sont là pour accompagner nos rêves, nos peurs, nos espoirs, nos amours… La vie, quoi !

 De « Même pas peur » qui se conclut par :

« J’ai peur, j’ai peur

De pas trouver ma place

Les deux pieds dans mes godasses

J’ai peur, j’ai peur »

A « Ma grand-mère est au ciel » qui pose toute la question du deuil et de la séparation

En passant par « Heureusement que je peux rêver » (Mais je suis un petit humain, Avec deux pieds, avec deux mains, Avec une bouche et puis un nez, Mais heureusement je peux rêver…) ou « Fragile » (Comme une pluie de petits cailloux, Qui tombe sur moi d’un seul coup, Comme une écharpe froide, Qui s’enroule autour de mon cou, Fragiles, Les murs de la maison, Qui s’écroulent dans ma tête, Fragile, Mon corps qui brinquebale, Au milieu de la tempête, Fragile)

http://www.dailymotion.com/video/xdlks7_tremblements-de-tete-clip_music

Illustré par les aquarelles d’Annick Boisrobert, voici un album que l’on n’a pas envie de refermer


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 − 63 =