Pour un toki


 

cult2

 

« Trois solutions : les élever, les libérer ou les abattre « 

Tôya Haruo est fasciné par le Nipponia nippon, un ibis symbole du Japon longtemps menacé d’extinction.

Fasciné par l’oiseau rare, il se sent proche de lui car il considère que l’animal est une victime de la bêtise humaine tout comme lui.

Adoslescent mal dans sa peau, maladroit et se sentant rejeté par la terre entière, Haruo imagine un acte qui le mettra au devant de la scène et qui pourra changer le cours de l’histoire. Un acte qui dans un premier temps serait assez anodin. Mais son agressivité et son ressentiment vont l’amener à le transformer en une action beaucoup plus radicale.

Nuit et jour, il consulte internet à la recherche de renseignements qui lui permettront de planifier son projet.

Le jour tant attendu arrive enfin. Il se rend sur l’île de Sado, où se trouvent les fameux oiseaux.

Sur son chemin, il croise Fumio, une adolescente toute aussi égarée que lui. Cette rencontre le fait réfléchir au sens de sa démarche mais finalement ne la remettra en cause à aucun moment .

Haruo exécute son plan au-delà de l’imaginable.

L’auteur nous dépeint une jeunesse japonaise très sombre: des adolescents isolés, renfermés, maladroits dans leurs relations aux autres, une situation qui les rend peu à peu agressifs voire violents dans les pensées et dans les actes.

Nipponia nippon / ABE Kazushige .- Editions Philippe Picquier

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 41 = 44