Printemps des poètes: un autre poème à partager 1


Le poète marocain Abdellatif Laâbi qui a payé fort cher sa liberté d’expression durant 8 années dans les prisons marocaines, a écrit ce poème en réaction aux attentats du 7 janvier 2015:

J’atteste qu’il n’y a d’Être humain
que Celui dont le cœur tremble d’amour
pour tous ses frères en humanité.

Celui qui désire ardemment
plus pour eux que pour lui-même
Liberté, Paix, Dignité.

Celui qui considère que la Vie
est encore plus sacrée
que ses croyances et ses divinités.

J’atteste qu’il n’y a d’Être humain
que celui qui combat sans relâche
la Haine en lui et autour de lu

Celui qui,
dès qu’il ouvre les yeux au matin,
se pose la question:
Que vais-je faire aujourd’hui
pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté d’être Homme ?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 4

Commentaire sur “Printemps des poètes: un autre poème à partager