Quand Chermedia se fait « passeur de poèmes » 3


vlcsnap-1757704

Lors de la conférence de rédaction du 25 février dernier, l’équipe de la Direction de la Lecture Publique a choisi l’anticipation… Foin de science-fiction mais la plongée sans hésiter dans la poésie… L’esprit « Printemps des Poètes » soufflait sur Bourges ce jour-là et plus exactement l’esprit « Passeurs de poèmes« … Nous étions un peu en avance sur le printemps mais « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années… »

Parce que chacun d’entre nous avait accepté d’être touché par un texte et de dire son émotion aux autres, il nous est apparu que ce que nous partagions ensemble pouvait grandir encore. Nous avons, ainsi, proposé aux participants de Chermedia une nouvelle expérience… Nous avions promis une surprise pour le début de l’après-midi, enfin, plutôt un moment inhabituel… Et c’est dans une atmosphère un peu étonnée mais attentive et chaleureuse que nous nous sommes lancés… Les textes de Prévert, Apollinaire, Saint John Perse mais aussi de Couté ou Guillevic ont résonné, se sont répondus, comme des cadeaux fugaces… Et nous nous sommes alors donnés le pari suivant : choisir un poème et réfléchir à sa transmission sur Chermedia ou au groupe de ce jour-là. Pari tenu, dans une ambiance studieuse et joyeuse, chacun a contribué au succès de ce moment privilégié. Merci à tous d’avoir joué ce jeu avec nous et un merci particulier à Anne-Laure et Céline pour la réalisation de ce très bel épisode de notre web-série que vous allez découvrir !

Et que chacun d’entre nous puisse s’emparer de cette proposition : offrir un poème à une personne en particulier ou à tous grâce à Chermedia !!!


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 + = 37

3 commentaires sur “Quand Chermedia se fait « passeur de poèmes »

  • Dominique Laganne

    En formation ailleurs ce jour là, je n’étais pas parmi vous, mais voir ce film m’a procuré beaucoup de plaisir… Parce que, « tout simplement  » Anne Laure a je crois parfaitement restitué la magie de moments vrais de partage, d’émotion et de beauté. Vivement la prochaine conférence de rédaction !