Quand les mots deviennent images


Ouaf miaou cui-cui

Pour son premier album Cécile Boyer a choisi l’originalité. Elle y parle d’un chien, d’un chat et d’un oiseau en utilisant pour les représenter l’onomatopée correspondant à leur cri. S’intégrant naturellement dans les décors ces mots se font images nous donnant l’impression de « voir » les personnages.

Un jeu typographique intéressant stimulant notre imagination.

Ouaf miaou cui-cui de Cécile Boyer (Albin Michel jeunesse, 2010)

Prix sorcières 2010 catégorie « Tout-petits »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 1 =