Recette de Haïku farci 4


vallée

www.all-free-photos.com

Prenez un haïku qui vous inspire

(Un haïku est un petit poème japonais qui comporte trois vers de cinq, sept et cinq  pieds, ou trois, cinq, trois…). (*)

Par exemple :

Si loin de la ville

Le silence dans la vallée

Tout devient bonheur.

A partir de celui-ci faites-en trois, laissant dans chacun – à sa place – un des vers du premier, le tout respectant l’esprit du premier.

Ca peut donner :

Si loin de la ville

les souvenirs s’éloignent,

un écho surgit

à peine un murmure,

 Le silence dans la vallée

apaise nos coeurs.

un oiseau-lyre

son chant s’élance, l’air vibre

 Tout devient bonheur.

(*) Dans la tradition japonaise ce petit poème est la « photographie » d’une situation très éphémère que d’autres personnes ne verraient pas forcément… Il s’agit de saisir un instant unique. Pour réussir il faut s’entraîner bien sûr, mais aussi affuter son regard et sa sensibilité, développer une grande expérience de la vie.

Bonne écriture !

 


A propos de M-F Joly

Animatrice-ccordinatrice de l'Atelier d'écriture "Mot-à-mot" (RERS de Bourges) depuis bientôt 4 ans. Aime la Littérature et les Arts

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + = 13

4 commentaires sur “Recette de Haïku farci

  • bibourouer

    SI LOIN DE LA VILLE
    Le ciel se remplit,
    Immense, d’oiseaux migrateurs:
    Concerts, vocalises!

    LE SILENCE DANS LA VALLEE,
    Le lac, accueillant,
    S’offrant aux grands échassiers…
    Longues ailes, pattes, reposent!

    TOUT DEVIENT BONHEUR.
    L’or des feuilles du chêne,
    Les brumes fraîches des matinales:
    Octobre enchanté!

  • bibourouer

    …vous êtes bien aimable…vous ne me faites pas remarquer, que cet Haïku pour être farci aurait dû être écrit entre « si loin.. » et « ..bonheur »…il n’est donc pas farci, mais « mille-feuilles »…..