Recyclage tropical de tubes planétaires à la sauce coco


En cette fin d’été et malgré le retour forcé des plages et du soleil côtier, quoi de mieux pour aborder la rentrée que de s’oxygéner les oreilles sous les tropiques, à l’image de cette version du tube « Clocks » de Coldplay par le groupe cubain Buena Vista Social Club ? 

"Around The World")

(pochette du CD audio de Señor Coconut publié en 2008 : "Around The World")

Coup de coeur pour l’allemand Señor Coconut (& His Orchestra), de son vrai nom Uwe Schmidt, musicien électro-acoustique de la scène berlinoise désormais installé à Santiago du Chili (découvert voici 2 ou 3 ans, un été sur une plage en concert gratuit, inoubliable !), qui redonne une nouvelle vie (et de la chaleur) à de vieux morceaux des années 70-80, mais aussi parfois à d’autres plus récents, voire contemporains comme ceux de la French Touch actuelle (Martin Solveig, Daft Punk…), en y associant des rythmiques caribéennes ou latino-américaines.

Exemple ici avec le tube « Around The World » autour duquel s’articule l’album-compilation :

– d’abord l’original techno sorti en 1996 par Daft Punk

– ensuite sa version remixée par Senor Coconut (laquelle préférez-vous ??? Moi c’est tout vu…).

Même chose avec cette fois les précurseurs allemands de la musique électronique dès le milieu des années 70 : Kraftwerk, ici avec leur tube glacial et mécanique « Autobahn » retravaillé façon salsa cubaine

(Senor Coconut)

(Señor Coconut)

La new-wave britannique des Eighties n’échappe pas à ce recycleur en série : le couple de Eurythmics (Annie Lennox & Dave Stewart) voit en 2008 sa célèbre chanson « Sweet Dreams » parfaitement adaptée aux Tropiques du Club Med et à l’ambiance lounge bar, grâce à un ralentissement du rythme original ainsi qu’à un enrichissement instrumental considérable et surtout où les synthétiseurs d’origine sont proscrits. Un p’tit coup de Herr Noix de coco au réveil le matin, et j’ai la banane pour toute la journée !!!

Le concept est très proche de celui du groupe français (et international) Nouvelle Vague, qui lui, a la particularité de mettre exclusivement des voix féminines sur des morceaux punk ou new-wave (d’où son nom de scène) dans une version non plus salsa ou cha-cha-cha, mais uniquement bossa nova (guitares légères, très peu de percussions). Exemple ici avec le morceau des Clash réinventé : « Guns of Brixton », ou encore la superbe chanson « Making Plans For Nigel » qu’ils ont adapté du groupe XTC (ils ont sorti en juin 2009 leur 3ème album, pour info…).

Pour finir, une vidéo qui vous rappellera vos slows tourmentés d’adolescent(e)s, messieurs-mesdames, et le film français culte des années 80 : « La Boum » de Claude Pinoteau (avec Sophie Marceau dans son premier grand rôle)…

 

 

A propos de stef18

Adjoint du patrimoine à la médiathèque de St-Florent-sur-Cher depuis 10 ans bientôt, je suis actuellement affecté à la section adultes (commandes de livres documentaires et BD ado-adultes, CD audio et DVD)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 45 = 46