« Régime sec » à Vignoux-sous-les Aix 4


Vendredi 12 mars à 18h30, à Vignoux-sous-les Aix, a eu lieu une des Mille Lectures d’Hiver. Dans ce cadre, Caroline de Vial est venue lire de larges extraits de Régime sec, le deuxième roman d’Olivier Bordaçarre, paru en 2008.

Une trentaine de personnes étaient présentes et ont pris un « coup de poing dans le ventre » tant le livre est dur et réaliste et tant la lecture était expressive.

public

La bibliothèque était juste assez grande pour accueillir l'auditoire.

Une discussion a ensuite eu lieu entre le public et la comédienne. Celle-ci nous a également parlé d’Olivier Bordaçarre, qui vit dans le Saint-Amandois, de son travail de comédien et de metteur en scène, et de son engagement.
Certains des auditeurs sont repartis avec le désir de lire ce livre, d’autres celui d’aller voir Caroline de Vial dans la pièce d’Olivier Bordaçarre qu’elle interprétera les 1er et 2 avril à La Ferté Saint-Aubin.

lecture

Caroline de Vial pendant la lecture.

La soirée s’est terminée autour du verre de l’amitié et d’une collation préparée par les bénévoles de la bibliothèque.

Une expérience très enrichissante que nous souhaitons vivement renouveler l’année prochaine.


A propos de bm Vignoux-sous-les Aix

Situé à quinze kilomètres au nord-est de Bourges, Vignoux-sous-les Aix est un village d'environ sept cents habitants qui appartient à la Communauté de Communes en Terres Vives. La bibliothèque a ouvert dans des locaux neufs fin août 2005. L'équipe de bénévoles, dirigée par Jocelyne Dell'Olio, se compose d'Anne, Annie, Barbara, Chrystelle, Colette L, Colette M, Danièle, Eliette, Elisabeth, Françoise et Gérard. Plusieurs expositions et animations ont été proposées au public ; et depuis deux ans, les enfants peuvent assister un samedi par mois à l'heure du conte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 9 =

4 commentaires sur “« Régime sec » à Vignoux-sous-les Aix

  • Christine Loubeyre

    Voilà un compte rendu de cette soirée qui me donne encore plus de regrets de n’avoir pu y assister. Donc je compte sur vous pour l’année prochaine 😉

  • Elisabeth

    C’était effectivement un texte très fort. Et Caroline de Vial était impressionnante tant elle arrivait à donner vie aux personnages. Il me semble que quand je lirai ce livre je ne pourrai pas faire autrement que de l’entendre à nouveau dans ma tête.

  • marie-jeanne-chambrion

    Même si on en achète plusieurs exemplaires à la DLP, il manquera le son ! effectivement quand on a entendu un texte (bien lu ou bien interprété), il nous poursuit dans notre lecture ; en tout cas, ça nous donne envie…