Rencontre avec l’auteur Fabrice Colin à la médiathèque de Bourges 3


.

 

 Fabrice Colin

Tombé très tôt dans l’univers de la fantasy, Fabrice Colin a commencé comme rédacteur de jeux de rôle.

Pourtant cet écrivain français ne se cantonne pas à un seul genre, navigant tour à tour entre imaginaire et science-fiction.

On le retrouve dans l’écriture de romans pour adultes et pour la jeunesse.

Il compose également des nouvelles, des scénarios de BD, jusqu’à des pièces radiophoniques. Son travail a été salué par plusieurs prix littéraires (3 fois lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire ; Prix Imaginales jeunesse 2008).

 

Son dernier roman Bal de givre à New-York (chez Albin Michel), nous emporte sur les chemins du surnaturel et du mystère.

 

 

 

Profitez de ce moment privilégié (le jeudi 12 janvier

à 19 h 00) pour rencontrer un auteur

atypique et échanger avec lui.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 9 = 1

3 commentaires sur “Rencontre avec l’auteur Fabrice Colin à la médiathèque de Bourges

  • Ples Dorota

    Fan de Fabrice Colin et libraire jeunesse à Cultura,je me suis fait une joie énorme à l’idée de participer à cette rencontre.L’auteur était à la hauteur de mes attentes.Humain, drôle, plein d’énergie et avec une étincelle dans les yeux quand il parlait de ses expériences littéraires.Dommage que cette rencontre, programmé au milieu de la semaine à eu lieu à l’heure aussi tardive.
    En effet les seuls jeunes qui ont participé à cette rencontre,les lycéennes de Jacques Coeur, étaient là, grâce à la documentaliste du lycée qui les a accompagné.Le vendredi il y a école, je doute donc que les parents sont d’accord pour une rentrée tardive.Dommage, vu qu’on aurait pu échanger avec l’auteur après la rencontre, autour de buffet préparé par l’équipe de la médiathèque.Moi aussi, vu que j’habite à 40 min.de Bourges, j’ai été obligé de faire dédicacer mes livres vite fait, et rentrer chez moi(la partie principale de la rencontre étant finie à 21 heures).
    Une petite suggestion alors,prochaine fois faites ça plutôt, ou alors la veille d’un jour férié.

  • Touzel-Paillard Hélène

    Je m’aperçois avec horreur que je n’ai pas répondu à votre remarque sur le jour peu approprié et l’heure tardive.
    Nous avions prévu d’accueillir Fabrice Colin le vendredi soir mais celui-ci ne devant pas être disponible, nous a demandé à ce que la rencontre se passe le jeudi soir.
    Quand nous organisons des rencontres des spectacles de contes, des lectures, … le jeudi soir, l’horaire est toujours le même : 19 h 00, la médiathèque étant ouverte jusqu’à 20 h 00, ce soir-là.
    Voilà l’explication du choix de ce jour et de cet horaire !

    Cordialement