Rendez-vous au Printemps …à Bourges évidemment !


Depuis le mois de novembre, Véronique et Thomas nous tiennent régulièrement informés de la genèse du Printemps de Bourges.

Et voilà nous y sommes, dans quelques jours les rues de Bourges vont rassembler musiciens et publics dans une joyeuse énergie et la ville se transformera pour une semaine en une grande scène propice aux rencontres et aux découvertes!

Le Conseil général, présent comme chaque année, a souhaité mettre en valeur ses actions en faveur de la Lecture publique, l’une de ses compétences obligatoires. Ainsi l’équipe de la Bibliothèque du Cher, dite aussi direction de la Lecture publique, va se relayer non stop  de 11h à 21h  du 22 au 25 avril et animer sur le site du Printemps de Bourges un espace bibliothèque où petits et grands pourront s’arrêter un instant pour « Lire, voir, écouter » livres e-book disques et vidéo, rédiger pourquoi pas un article dans CherMédia, s’initier au slam le mercredi, s’évader de Tahiti à l’ile de Pâques jeudi en compagnie de la conteuse Céline Ripoll, écouter lire et écrire avec la Compagnie Pace vendredi et samedi.

Également tous les jours en direct du Printemps LE live blogging en présence et avec Nicolas Voisin, inscriptions et initiations à CherMédia et là, nous comptons beaucoup sur tous les contributeurs de CherMédia pour accompagner les premiers pas des « petits nouveaux » qui profiteront du Printemps de Bourges pour nous rejoindre!

Et pourquoi pas, transformons-nous, transformez-vous, en web biblio-journalistes, le temps de ces quelques journées, et faisons pour CherMédia le portrait en mots, en photo ou en vidéo de notre Printemps, un peu comme cette vidéo trouvée sur Youtube et filmée par Titoti57 ( bravo !) lors de la précédente édition, en avant-goût du Printemps 2009 :

Alors on compte sur vous, rejoignez-nous sur le stand du Conseil général, allée Serge Gainsbourg (en face de la Médiathèque) !

@ + 🙂


A propos de Kathie Durand

Venue au monde en été dans un pays d'ange, après quelques errances, j'ai découvert avec ravissement la vie bouillonnante - et cachée- des bibliothèques. Deux jours de bonheur dans la semaine à Villetaneuse puis Massy, avec des bibliothécaires qui portaient avec enthousiasme la Lecture Publique. Entrée sans plus attendre dans ma vie professionnelle, Aubervilliers, le 93, à la faveur de multiples remplacements de congés maternité qui se sont succédés aux petits oignons, trois petites filles vers lesquelles vont toute ma reconnaissance ! Merci à Evelyne Pieiller qui m'a fait confiance, "vous commencez mardi prochain", à Sylvie Solana qui m'a "mise sur le coup", et Frédérique Pinzan qui en plus de faire un bébé m'a obtenu une place au foyer de jeunes travailleurs - j'avais passé l'âge-. A l'époque j'ai rencontré Henri Michaux par la bibliothèque de la Maladrerie, laquelle porte son nom et le propage amoureusement en estampillant les livres à son nom à l'encre verte. Première rencontre. Quelques décennies plus tard retour dans le Cher c'est dans l'ordre des choses une fille s'installe près de chez ses parents répétait mon père depuis toujours ! Avec un petit, et oui, qu'il grandisse avec un grenier et des framboises à grignoter. Maman, et à la BDP, Bibliothèque Départementale de Prêt. Tout ce vert dans les yeux au cours des premières tournées bibliobus. Allouis, Sancergues, Crézancy-en-Sancerre, Pigny, Farges-en-Septaine et Savigny-en -Septaine, Lunery-Rozières, Méreau, c'est Aragon qui a fait swinger les noms des communes de France. Des centaines de documents déposés au fil des kilomètres, parfois choisis avec avidité par vous les "dépositaires", chargés de faire vivre le livre dans les bibliothèques municipales. Aujourd'hui s'ajoute, cette nouvelle aventure à partager et à écrire avec vous. Demain, le numérique changera peut-être notre vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 − 58 =