Rendez vous Chermédia du 14 avril : rencontre avec Gilles Boizeau 1


DSC01280Gilles Boizeau, directeur du magazine et de la maison d’édition La Bouinotte  raconte avec enthousiasme l’histoire de ce magazine berrichon créé il y a 32 ans par Léandre Boizeau, Gérard Coulon et Rolland Hénault.

En 1982 c’était un des premiers magazines régionaux ; sa gestion était associative et elle l’est restée ; chacun, bénévole comme salarié, est impliqué dans l’aventure et il y a beaucoup d’ esprit de partage. Aujourd’hui l’association compte 7 salariés et 15 bénévoles et elle fonctionne sans l’aide de subventions.

 Le club des amis de la Bouinotte effectue quant à lui un travail de prospection entre autres dans la presse locale pour trouver des sujets à traiter .

En 1986, Gérard Coulon quitte la Bouinotte et fonde Le Berry magazine, dont  la ligne est davantage patrimoniale ; il paraîtra jusqu’en 2013.

A la fin des années 80, Janine Berducat, Gérard Guillaume et Roland Narboux  rejoignent la Bouinotte.

C’est à la même période que que sont créées les éditions de la Bouinotte. Une vingtaine de titres sont publiés chaque année : romans du terroir, beaux livres thématiques sur le Berry (pour lesquels le choix du papier et des illustrations est très important) mais aussi romans policiers (collection Black Berry dont le dernier titre à paraître est « Rouge ivoire »).

DSC01287

 

 L’équipe éditoriale travaille en étroite collaboration avec les auteurs (plusieurs  manuscrits arrivent chaque mois mais ne sont publiés que ceux que souhaite défendre l’équipe de la Bouinotte). Les écrivains assurent la promotion de leurs ouvrages et ils peuvent intervenir gratuitement dans les bibliothèques.

 En 1998 Gilles Boizeau prend les rênes du magazine et de la maison d’édition dont le développement s’accélère : professionnalisation des tâches, élargissement de la distribution, constitution d’un  réseau de diffusion.

L’équipe de la Bouinotte ne manque pas de projets  : développement de la distribution sur toute la région Centre,  développement de l’édition numérique (une dizaine de titres sont déjà disponibles sur NeoBook),  création d’un site pour le magazine qui contiendra  tous les numéros ;  Gilles Boizeau souhaite ainsi élargir le lectorat aux jeunes générations (il fait remarquer que les articles du magazine accordent une large place aux jeunes créateurs dans tous les domaines).

bouinotte

A la fin de l’entretien chacun a pu feuilleter les magazines et les dernières parutions, et poser des questions à Gilles Boizeau qui y a répondu bien volontiers.

La « petite fenêtre » s’ouvre tout grand sur l’avenir…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1

Commentaire sur “Rendez vous Chermédia du 14 avril : rencontre avec Gilles Boizeau