Rentrée littéraire 2010 – Un regard 18 (bis)


ru

Ru – Kim Thúy – Liana Levi

 

Des souvenirs qui se noient dans le temps, des senteurs, des douceurs qui se mélangent, des odeurs qui ne peuvent pas s’éloigner coulent dans ce livre plein de naïveté, sans rancœur. Les souvenirs arrivent par vagues, avec de la poésie, sans penser au déroulement tragique qui se passe autour cet événement.

Kim Thúy, dans ce roman historique et inspiré de son vécu sur le désordre du Vietnam, à l’époque du Têt , cherche à dissimuler l’angoisse procurée par la fuite de son pays.

La famille tient une grande place dans ce récit plein d’amour face aux différences, la mère joue un rôle important pour élever le mieux possible ceux dont elle a la charge.

Ru est un livre à lire avec son cœur, dès le début on sent qu’il contient une véritable histoire.

Un récit de moments poignants où l’on ressent des émotions très vives et le besoin de revenir en arrière , d’aimer et de parler de la vie, « où une main tendue n’est plus un geste mais un moment d’amour… »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

79 − 71 =