Rentrée littéraire Automne 2010 : La Huitième vibration de Carlo Lucarelli


couv-8e_vibration

La huitième vibration / Carlo Lucarelli .- Métaillé,

Tous venus d’Italie, tous avec un passé ou un présent lourd à porter, ils sont partis en Erythrée, l’eldorado et peut-être le futur du pays laissé derrière eux. 1896, de nouveaux appelés arrivent dans la colonie érythréenne et découvrent l’Afrique. Certains sont arrivés par le hasard des recrutements, d’autres par convictions, et d’autres encore pour se libérer des vieux démons qui les hantent ou se débarrasser de conjoints encombrants. Leurs destins sont liés et le resteront dans leurs désillusions et leur défaite. En toile de fond, la vie dans une colonie au 19 ème siècle nous est présentée avec les intrigues, les amours, les rencontres, les déceptions et de façon plus anecdotique la vie quotidienne des autochtones.
Nous sommes entraînés dans des déambulations dans la ville en compagnie de ces personnages improbables, comme le gradé psychopathe, l’enquêteur persuadé de « tenir » un assassin d’enfants, la belle qui rejoint son mari afin de s’en débarrasser avant que la fortune familiale ne soit dilapidée, et puis, tous ces hommes, cette armée, emmenée dans le désert, égarée, maltraitée puis battue par l’armée locale.
L’intrigue peine à démarrer. L’auteur campe les personnages et leurs situations respectives dans cette micro-société. Nous les découvrons les uns après et les autres, et les protagonistes étant nombreux, c’est un peu laborieux. Mais passée cette mise en place des personnages et des lieux, nous sommes happés par les intrigues, les histoires qui s’entremêlent, ces héros ordinaires que rien ne prédestinaient à se faire se rencontrer, ces amours possibles et impossibles. Nous découvrons également l’Italie de l’époque, sa situation politique et économique.
Il est rare d’avoir entre les mains un roman qui mêle avec autant d’habileté des genres aussi différents que le récit historique, l’histoire sentimentale, l’intrigue policière ;d’autant que
Carlo Lucarelli est plus connu pour ces romans policiers assez noirs. Nous lui découvrons d’autres talents dans ce roman d’aventures très réussi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 − = 39