Rentrée littéraire automne 2012 « Je suis la marquise de Carabas » de Lucile Bordes


marquiA travers ce court récit, Lucile Bordes nous propose de découvrir son histoire familiale.

Que cache ce grand-père qui à l’aube de la mort se mure toujours dans le silence ? Faux silence car à plusieurs occasions, il s’est montré loquace et à volontiers raconter son histoire et celle de ses proches.

Une histoire de famille de plus, penserez-vous ?

Et bonne surprise, simplement une histoire familiale un peu « originale » puisque l’auteur découvre peu à peu qu’elle est issue d’une troupe de marionnettiste célèbre , le Théâtre Pitou qui officiait dans la dernière partie du XIXème siècle et le début du XXème. Troupe ambulante qui a fini par « poser  ses valises » du côté de Saint –Etienne.

Le point de départ de cette saga : 1850, quand Auguste, garçon épicier fait la connaissance d’une troupe de passage dans son village et décide de tout quitter pour les suivre. Cette troupe constituée d’un père et de sa fille sera la base de la famille de Lucile Bordes.

Auguste aura des enfants qui eux-mêmes s’investiront dans l’entreprise familiale soit en l’accompagnant activement (animation des marionnettes), soit en innovant pour toujours aller de l’avant et permettre au théâtre de traverser les époques et les modes.

Les marionnettes sont la vie de cette famille. Leur donner vie et leur donner une place à part entière dans leur vie d’êtres humains leur semble naturel.

C’est un siècle de l’histoire de France que nous allons traverser en suivant cette famille, histoire politique mais aussi histoire sociale .

Cette saga nous permet de découvrir un univers étonnant fait de voyages, de personnages à part entière fort d’expériences et pourtant si humbles.

Je suis la marquise de Carabas est un petit roman , dont le style dans les premières pages est un peu  rébarbatif  mais qui se fluidifie au fur et à mesure de l’avancée du récit.

Un récit court qui donne envie d’en savoir plus  sur les différents personnages, leur motivation, leurs vies et leurs envies au-delà de l’entreprise familiale.

Peut-être qu’un peu plus d’informations sur les personnages aurait donné au récit  plus de consistance même si comme le précise la quatrième de couverture : « En privilégiant l’ellipse sur la précision historique, Lucile Bordes brosse dans ce roman le parcours d’une famille hors du commun ».

Je suis la marquise de Carabas / Lucile Bordes .-Liana Levi, 2012

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 4 =