Rentrée littéraire automne 2012 : La blonde et le bunker de Jakuta Alikavazovic


blondeLa blonde et le bunker de Jakuta AlikavazovicÉditions de l’Olivier

Dans une maison à l’architecture très particulière se croisent un écrivain John ,son ex-femme Anna, photographe et l’amant de cette dernière, Gray.
L’écrivain meurt léguant à Gray une collection d’œuvres d’art introuvable (existe-t-elle?), la Collection Castiglioni
que Gray va essayer de retrouver.
C’est une histoire « échevelée » où s’insèrent de courts chapitres « les notes de conservation » consacrées aux œuvres (sculptures, films, bandes sonores) et leur techniques de conservation. En fait, c’est la partie du livre que j’ai trouvée la plus intéressante !
Je dois avouer que je me suis forcée à lire ce livre jusqu’au bout car c’est un récit déroutant avec une intrigue non linéaire qui rend la lecture difficile.

Chronique rédigée par Martine Godfroy –  Bibliothèque de Plaimpied

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 60 = 62