Rentrée littéraire janvier 2011: la blessure,la vraie de François Bégaudeau 1


9782070131075

François retrouve dans sa mémoire l’été 86 en Vendée, l’été de ses quinze ans ou plutôt les quelques jours de juillet pendant lesquels il a tenté un apprentissage amoureux pour ne pas arriver puceau à la rentrée en seconde.

« L’idée cheminait en moi que quelque chose s’était passé en 86 dont je n’étais jamais revenu.
Je commençai à me repasser cette année, sautillant entre les trous de mémoire. Finalement la rétrospection se resserra sur l’été, puis, au sein de cet été, sur la dizaine de jours de juillet qui avaient culminé dans de drôles d’événements, jamais oubliés mais que je ne croyais pas si fondateurs. Je décidai de raconter tout, jour après jour, heure par heure presque. On verrait bien.

On verrait mieux, peut-être, ce qui là-dedans avait conditionné la suite ».

15 ans, un adolescent pressé, en mal d’aventures concrètes qui échafaude des stratégies mais qui joue de malchance jusqu’au bal fatidique du 14 juillet. Provocations, alcool, meurtre. Fuite dans la nuit…Réalité, canular, fantasme? Que s’est-il réellement passé cet été 86 et pourquoi le narrateur en garde-t-il cette blessure 20 ans plus tard? Et pourquoi « Depuis vingt ans à vrai dire je n’ai plus cessé de rire »? Ironie, fanfaronnade?

Roman d’apprentissage peut-être, mais tant de vocabulaire vulgaire, tant de filles faciles. Est-ce vraiment le reflet de l’époque?

.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 − = 33

Commentaire sur “Rentrée littéraire janvier 2011: la blessure,la vraie de François Bégaudeau