Rentrée Littéraire 2015. Otages intimes. 1


Jeanne Benameur – Paru le 19 août 2015 – Éditions Actes sud.
Jeanne Benameur nous revient avec un livre intimiste. Étienne photographe de guerre survit à un enlèvement, libéré il retourne dans son village natal où il tente de se reconstruire.
Réapprivoiser le quotidien, reprendre « langue avec le monde ».
Il s’immerge dans une nature sauvage, pour se laisser retraverser par le chaos, par la violence de ce qu’il a vécu.
C’est avec ses amis de toujours qu’il avance sur un terrain mouvant.
C’est un récit suspendu, suspendu à la fragilité des choses.

Un livre qui m’a traversée sans que j’arrive à m’y accrocher, j’y ai flotté sans y trouver d’ancrage pourtant l’écriture de Jeanne Bénaneur reste infiniment poétique, mais ….

 

otage intime


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2

Commentaire sur “Rentrée Littéraire 2015. Otages intimes.

  • Marie-Jeanne

    Oui peut être qu’on est un peu frustré de ne pas pouvoir rentrer complètement dans les personnages mais…j’ai bien aimé le questionnement sur « pourquoi devient on reporter de guerre » et aussi l’écriture de JB