Rentrée littéraire septembre 2011- Des vies d’oiseaux de Véronique Ovaldé


 

CAVSBLO1CABFGLMZCACV1T72CAT7NEH3CAWL4D0UCAVJBMBMCA54O6P5CAMXTS5KCAJRK5BSCACI39PKCA1MCO5FCAW8F1UYCAVEUJDLCADQMSVECAH8TNIECAHHEKCMCAEBXNZCCATW7XKACAU2OPAC

Des vies d’oiseaux de Véronique Ovaldé publié aux éditions de l’Olivier

Dès les premières phrases on est happé par cette histoire située d’abord dans une société qui nous est à priori inconnue : un quartier riche en Amérique latine, la ‘colline Dollars’. Il y a eu intrusion dans la villa des Izzara et l’enquête est lancée. Ce sera l’occasion du premier des coups de foudre de ce roman : des histoires d’amour d’une force capable de briser les carcans et découvrir la liberté.

La vie de Vida Izzara, l’épouse du propriétaire, de sa fille Paloma, du jardinier, Adolfo et du lieutenant Taïbo nous est dévoilée petit à petit par petites touches, nous menant du ghetto des riches à la misère de la campagne. Ce sont les différentes facettes d’un même emprisonnement.

L’écriture de Véronique Ovaldé est légère et pourtant évocatrice d’images d’une netteté intense : elle nous fait pénétrer le caractère de ses personnages en décrivant leurs réactions face à une situation imaginaire comme une scène cinématographique.

Une intrigue policière et des histoires d’amour, une écriture drôle et un rythme soutenu pour dire l’émancipation.

Roman proposé dans le cadre du prix « Pages des libraires ».

Chronique rédigée par Hélène Beteau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − = 10