Résister à Préveranges 2


Dans le cadre des manifestations départementales coordonnées par la Direction de la Lecture Publique et par la Direction des Archives départementales autour du thème « résister », la commune de Préveranges propose du 1er juin au 1 août 2011, dans la salle du conseil municipal, l’exposition : « L’Espoir et le Feu, l’année 44 dans le Cher » réalisée par les Archives départementales. Constituée de panneaux didactiques bien illustrés, elle est accompagnée d’une sélection d’ouvrages pouvant être empruntés.

.

monument

Cette commémoration du 18 juin  est l’occasion pour Monsieur le Maire Jacques Nicolas, les élus, les anciens combattants, les sapeurs pompiers et la population d’honorer la mémoire des Morts pour la France en déposant une gerbe aux pieds du monument aux morts.

discours2

Monsieur le Maire, dans son discours, nous remémore entre autre les actes de bravoures des combattants et résistants d’Outre Mer et rend un hommage appuyé au poète Aimé Césaire fondateur de la revue Tropiques censurée par les allemands ainsi qu’au résistant et homme politique guyanais Félix Eboué. Il nous rappelle également qu’un compagnon de la résistance natif de la commune : André Moulinier, que De Gaulle lui-même qualifiait comme « le meilleur d’entre nous » repose dans le cimetière de Préveranges.

Camille, collégienne, quand à elle, nous remet en mémoire l’appel à résister lancé sur les ondes de la BBC le lendemain du discours de capitulation du Maréchal Pétain par un secrétaire d’état encore inconnu Charles De Gaulle.

discours5

Cet appel n’ayant pas été enregistré, réécoutons celui du 22 juin 40 :

Après avoir découvert l’exposition mise en valeur pour l’occasion dans la belle salle polyvalente de Préveranges,

expo7

expo3

.

.

expo8

une cinquantaine de personne suivent ensuite avec intérêt la conférence ayant pour thème la résistance dans le Cher animée par l’Attaché de conservation aux Archives départementales du Cher, Xavier Truffaut :

conf1

Après un rappel chronologique des faits entraînant l’occupation de la France par les allemands et grâce à un travail minutieux de recherches de documents d’archives et de photographies, le conférencier nous replonge dans cette période historique si noire. Ainsi, défilent devant nos yeux,  des visages de résistants du Cher plus ou moins reconnus par l’Histoire et qui, pour la plupart, vont donner leur vie et leur jeunesse pour la Liberté. Qu’aurions-nous fait à leur place et quel aurait été notre engagement, nous ne pouvons nous empêcher de nous questionner….

.

Sont également citées d’autres figures locales, comme le sénateur Marcel Plaisant, Alfred Stanke le franciscain de Bourges, Raymond Toupet de Thénioux qui sauva plus de 2000 personnes avant de tomber dans une embuscade montée sur dénonciation et d’être tué dans l’embarcation qui servait à faire traverser le Cher pour passer en zone libre.

.

Poste_allemand_de_Quincylignedemarcation-610ebEn effet, traversant le département, la ligne de démarcation mise en place par les nazis  engendre de nombreuses opérations clandestines pour aider hommes, femmes et enfants fuyant les persécutions nazies et sauver notamment de nombreux juifs pourchassés autant par le régime pétainiste que par le régime national-socialiste.

.

Xavier Truffaut nous rappelle d’ailleurs le rôle prépondérant des femmes dans ces actes de bravoure comme cette infirmière vierzonnaise Claire Mersey. Après avoir sauvé de nombreuses familles du joug nazi, elle est arrêtée et meurt en déportation. Quand à Marceline Jolivet, elle participe au péril de sa vie et avec son réseau de résistance à des opérations aériennes et à la récupération de matériels sur un terrain d’atterrissage situé à Primelles et répondant au nom de code : Marabout.

.

tsf

Xavier Truffaut détaille ensuite les différentes résistances qui se mettent en place pour lutter contre l’envahisseur, allant du simple graffiti « Vive De Gaulle surmonté de la croix de Lorraine », en passant par les tracts, les journaux clandestins, la radio…etc.

.

maquis

Ces résistances deviennent, au fur à mesure que les mois passent, de plus en plus structurées constituant des réseaux et maquis comme l’O.R.A , les FTPF organisé par le Parti Communiste Français ou encore l’Armée Secrète. Ces trois forces regroupées forment les FFI sous commandement militaire du général Koenig.

.

Cette « armée des ombres » aide à l’organisation du débarquement et soutient les alliés en maquis-b3957FFIcherNordharcelant les troupes allemandes lors de leur débâcle, sans hélas pouvoir éviter de nombreux massacres de civils dus à la répression nazie comme à Oradour-sur-Glane, à Maillé, à Ascq ou bien encore à Tulle.

Xavier Truffaut évoque ensuite avec précision les mouvements de résistances dans le Saint-Amandois avec entre autre la Compagnie Surcouf et les âpres batailles pour la libération de Saint-Amand-Montrond. Evocations d’autant plus émouvantes que les témoins et acteurs de ces événements sont nombreux dans la salle.

Il nous conseille enfin pour en savoir plus le livre  « La Résistance dans le Cher »  réalisé par l’Association des Amis du Musée de la Résistance et de la Déportation de Bourges et du Cher en n’oubliant pas bien sûr une indispensable visite du Musée de la Résistance et de la Déportation à Bourges.

MEDIA_92ec9003-66cb-429f-829c-503d76524334

.

Une collation offerte par la municipalité clôture ces manifestations bien organisées, notamment par le 1er adjoint Monsieur Claude Nermond.

Une sélection d’ouvrages sur la résistance constituée par Mme Rogé, bibliothécaire bénévole et son équipe  est également disponible à la bibliothèque de Préveranges.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21 + = 24

2 commentaires sur “Résister à Préveranges