Société Française – Case – Vierzon 4


ma françaiseLa Société Française (SFV) était la première entreprise privée du Berry et le cinquième producteur national de tracteurs. Rachetée par les Américains et devenue CASE en 1958, elle représentait 150 ans d’histoire de création et de production de matériels agricoles, et 150 ans de travail de milliers d’ouvriers, de techniciens et d’ingénieurs

Mais c’était avant guerre, car l’essentiel de ce patrimoine séculaire a sombré en quelques années de 1955 à 1995.

C’est l’épopée de ces dernières années, qui a inspiré Rémy Beurion natif de Vierzon et Yannick Pirot originaire de Rezay, dans le sud du Cher. A travers des textes et des témoignages émouvants, des photos réalistes et des portraits touchants, ils évoquent la lente agonie de l’entreprise. On ressent l’attente douloureuse, l’espoir, et le désespoir de ces employés face au cynisme de la direction, jusqu’à la décision finale. Ce livre constitue un véritable hommage à tous les employés qui se sont succédés dans cette entreprise, et le lecteur ne pourra être insensible à ce sujet qui colle tellement à l’actualité.

Les Archives départementales du Cher en conservent d’ailleurs les archives sous la cote 88 J 1-113.

Avis aux amateurs, une exposition est actuellement en cours à Vierzon, intitulée « Tracteurs en scène, l’épopée des Vierzon », visible du 12 juin 2010 au 29 mai 2011.

Pour les passionnés encore, les archives départementales ont également acquis un autre ouvrage intitulé : « SFV société Française de Vierzon, de 1950 à 1963, les machines agricoles et tracteurs à huile lourde » de Christian Anxe, Paris, Histoire & Collections, 1998.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 16 =

4 commentaires sur “Société Française – Case – Vierzon

  • michèle

    Détenteurs et passionnés de Société française, nous avons été ce WE à Vierzon voir « les SFV rentrés au bercail « … alors ce livre nous intéresse, on peut venir le consulter ou l’emprunter?
    Merci pour cet info!

  • SylvieP

    « Ma Française » le livre de Rémy Beurion et Yannick Pirot est effectivement
    consultable aux Archives départementales du Cher. (Les Archives ne
    pratiquent pas le prêt). Il suffit de se présenter en salle de lecture, du
    lundi au vendredi, de 8h 30 à 12h 30 et de 13h 30 à 17h 30, et demander
    la référence du livre : 8° 6606.
    Référence du livre de Christian Anxe, sur le même sujet : 4° 2168.

  • BLONDEAU Jacques

    Une récente plaquette d’Avril 2012, LA LUTTE DES « CASE », relate les deux dernières années de combat des 245 derniers salariés de Case Vierzon.
    Editée par l’Institut Sociale d’Histoire CGT, sous la plume de Jacques BLONDEAU,ancien secrétaire de l’U.L. CGT .
    De très grand intéret pour comprendre les raisons économiques et politiques qui ont « autorisé » la fermeture totale de cette mythique entreprise en 1996.
    A se procurer dans les librairies vierzonnaises et à la CGT de Vierzon, 11 rue Marcel Perrin.