Souvenirs d’enfance


les-petits-gouffres-243656-250-400« Les petits gouffres » de Christina Mirjol ce sont 9 nouvelles et autant de petits bouts d’enfance qui ressurgissent de manière tout à fait inattendue alors qu’on les croyait enfouis pour toujours.  A la lueur de ces évocations, la vie des personnages paraît marquée à jamais par un évènement du passé : le spectacle ahurissant et déstabilisant d’un accès de violence inhabituel d’une mère, un amour d’adolescence brutalement saccagé, la tristesse d’un enfant bègue dont les parents sont incapables de partager les petites victoires, une clé de maison perdue par une fillette provoquant la colère d’une des nounous anonymes et sans chaleur aux mains desquelles sa mère l’a abandonnée…
Des évènements dont le souvenir, intact, ravive la douleur du moment et bouleverse des adultes redevenus des enfants en détresse au bord du gouffre.
Un vide, une angoisse que ressentent tout autant les nostalgiques de ce passé perdu, submergés par des bouffées de souvenirs heureux, intenses mais si fugaces.

Bien que  parfois déroutée par l’écriture de Christina Mirjol, j’ai été touchée par ses textes dévoilant la fragilité de personnages qui portent au plus profond d’eux-mêmes les marques indélébiles de l’enfance.

Les petits gouffres / Christina MIRJOL
Mercure de France, 2011

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69 − 68 =